Politique

Départementales : environ un Français sur deux a boudé les urnes

Par Germain Arrigoni, France Bleu dimanche 29 mars 2015 à 12:04 Mis à jour le lundi 30 mars 2015 à 7:40

Le second tour des élections départementales 2015 se déroule ce dimanche 29 mars
Le second tour des élections départementales 2015 se déroule ce dimanche 29 mars © MaxPPP

Les bureaux de vote ont accueilli les électeurs ce dimanche pour le second tour des élections départementales. Selon le ministère de l'Intérieur, l'abstention a atteint 50,01%.

Un Français sur deux environ a boudé les urnes dimanche, au second tour des élections départementales, une abstention forte qui, sans atteindre le record des cantonales de 2011, a pesé dans ce scrutin, nouvelle défaite pour la gauche.   

Abstention sanction ? 

L'abstention s'est élevée à 50,01% , selon une totalisation nationale portant sur la quasi-totalité des 40.096.577 électeurs inscrits dans les 1.905 cantons restant à pourvoir. Ni Paris ni Lyon (où les fonctions des conseils départementaux sont exercées par d'autres organes), ni une partie des outremer n'étaient concernés.   

Face à une nette victoire de la droite alliée au centre et à un "score beaucoup trop élevé pour l'extrême droite" , Manuel Valls a jugé que "les Français par leur vote et même leur abstention ont dit à nouveau leurs attentes, leurs exigences, leur colère, leur fatigue face à une vie quotidienne trop difficile, le chômage, les impôts, la vie trop chère" .   

Pour l'ancienne ministre PS Aurélie Filippetti, "les électeurs de gauche ne se sont pas mobilisés car ils sont mécontents des résultats de la politique du gouvernement" .   

Pas de sursaut au second tour

Après un premier tour marqué par une abstention importante, quoique plus faible qu'anticipé, la gauche cette fois rassemblée tablait sur un sursaut de ses électeurs pour éviter la perte de plus de la moitié des 61 départements qu'elle administre. Mais ce sursaut n'a pas eu lieu.

Comme au premier tour, ce sont les départements plus ruraux qui ont voté le plus , alors que la région parisienne fermait la marche. Le profil des abstentionnistes est resté similaire : plus souvent jeunes (73% d'abstention chez les 18-24 ans, 59% chez les 25-34 ans), employés (58%), ouvriers (53%), selon une enquête Opinionway diffusée dimanche. Et 47% des électeurs de François Hollande au second tour de la présidentielle se sont abstenus, 33% de ceux de Nicolas Sarkozy, au vu de ces données.

L'abstention au second tour des élections départementales - Aucun(e)
L'abstention au second tour des élections départementales