Infos

Départementales : l'UMP et le FN grands vainqueurs dans les Bouches-du-Rhône et le Var

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence dimanche 22 mars 2015 à 22:55 Mis à jour le lundi 23 mars 2015 à 6:10

Jean-Noël Guérini aura du mal à conserver son siège de président dans les Bouches-du-Rhône.
Jean-Noël Guérini aura du mal à conserver son siège de président dans les Bouches-du-Rhône. © MaxPPP

Le Front national a été élu dès le premier tour à Fréjus et arrive en tête dans le Var. Dans les Bouches-du-Rhône, le parti socialiste s'effondre et les chances pour Jean-Noël Guérini de conserver le département semblent bien faibles.

L'UMP et le Front national arrivent en tête au soir du premier tour des départementales dans les Bouches-du-Rhône et dans le Var.

Le parti de Marine Le Pen est dores et déjà élu à Fréjus et arrive en tête dans plusieurs cantons varois , comme à Saint-Raphaël, Sainte-Maxime, Brignoles, Saint-Cyr, Hyères, Vidauban. A Roquebrune-sur-Argens, l'UMP arrive devant le FN, mais le maire Luc Josse appelle à voter FN. ****

Dans les Bouches-du-Rhône, le FN est présent dans les 29 cantons.

La fin de l'ère Guérini dans les Bouches-du-Rhône ?

Dans les Bouches-du-Rhône, le président sortant du conseil général Jean-Noël Guérini perdrait son pari avec un grand nombre de duels UMP-UDI / FN . La chef de file de l'UMP pour ces départementales, Martine Vassal, a salué le score de son parti et a affirmé que ces élections marquent "la fin du système Guérini avec des candidats (Force du 13) présents que dans une minorité de cantons" . Jean-Noël Guérini aura en effet du mal à conserver la présidence de l'assemblée départementale dimanche prochain. Un siège qu'il occupe depuis 1998. Georges Cristiani maire de Mimet et candidat Force du 13 ou encore Hervé Chérubini, maire de Saint-Rémy-de-Provence n'ont pas réussi à se qualifier pour le second tour.

Le mouvement Force du 13 ne sera présent que dans trois cantons au second tour : dans le premier canton de Salon, dans celui d'Istres et dans le deuxième canton de Marseille, fief du président sortant. Jean-Noël Guérini y est arrivé en tête (34,17%) devant le FN (23,61%) et l'UMP (12,72%). Le PS et Europe Ecologie Les Verts, représentés par l'ancienne juge d'instruction Laurence Vichnievsky, sont éliminés.

Le "ni-ni" de Jean-Claude Gaudin

Dans un communiqué, le sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin estime que "les Français ont sévèrement sanctionné la politique de François Hollande et du gouvernement socialiste (...). Le Front national atteint des scores importants" . Jean-Claude gaudin rappelle que dans les cantons où il n'y aura pas de candidats de l'UMP et de l'UDI, sa formation n'appellera à voter ni pour le candidat de gauche, ni pour celui du Front national . Mais le maire de Marseille précise que "la politique du FN s'inscrirait en pire dans le droit fil de celle menée par la gauche" .

Résultats dans les Bouches-du-Rhône

UMP : 33,51%FN : 26,67%Divers gauche : 12,01%Union de la gauche : 6,83%PS : 5,93%Front de gauche : 4,21%PC : 4,14%Participation : 48,57% A lire aussi : > Les résultats du premier tour dans les Bouches-du-Rhône (carte) > Les résultats du premier tour dans le Var (carte) > Les départementales dans les Bouches-du-Rhône et le Var (dossier)

Partager sur :