Politique

Départementales : la gauche recule et le FN ne passe pas dans le Calvados et dans l'Orne

Par Bénédicte Courret, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) dimanche 29 mars 2015 à 23:20

Les élections départementales dans le Calvados et l'Orne
Les élections départementales dans le Calvados et l'Orne © Radio France

Dans le Calvados comme dans l'Orne, la droite occupera plus de sièges qu'en 2011 dans la nouvelle assemblée mais le FN ne parvient pas à gagner un seul canton.

Calvados

Dans le Calvados,  le conseil départemental va compter 36 élus de droite, c'est sept de plus que dans l'assemblée précédente. Et 14 conseillers de gauche.

Outre cette affirmation de la droite, on retiendra également que le FN n'est pas passé, y compris là où il était arrivé en tête au premier tour, comme à Trévières et Aunay-sur-Odon. À Trévières , le binôme UD Gady-Duquesne et Richard obtient 57,83% des voix contre 42,17% pour le duo composé de l’ancien patron départemental du FN Philippe Chapron et Sandrine Linarès.

Autre fait marquant du scrutin, la victoire du président sortant centriste Jean-Léonce Dupont, avec Mélanie Lepoultier (73,16%), face au binôme FN Michelini-Perrin (26,84%).

À Lisieux, le maire et conseiller général sortant Bernard Aubril, avec son binôme Angélique Périni, s’imposent avec 66,21% des voix contre 33,79% pour le binôme FN Benjamin Piel-Marine Gaugain.

À Hérouville-Saint-Clair, le maire Modem Rodolphe Thomas et Sylviane Lepoittevin l’emportent avec 58,78% des suffrages, contre 41,22% pour les socialistes Gabrielle Gilbert et Thierry Legouix.

Enfin à Caen, la gauche l’emporte dans trois cantons sur cinq. Salyha Achouchi et Antoine Casini pour Caen-3, Gilles Detterville et Corinne Féret à Caen-4 et Jézabel Sueur et Eric Vèze pour Caen-5. Les cantons de Caen-1 et Caen-2 sont aux mains de deux binômes de droite (Sonia de la Provôté et Ludwig Willaume et Patrick Jeannenez et Stéphanie Yon-Courtin).

Dans le Calvados, l'abstention a concerné 49,57% des électeurs inscrits. 

Orne

Dans l’Orne, on notera l’élection rare, car au bénéfice de l’âge, du duo centriste Patrick Lindet et Christine Roimier arrivés à égalité parfaite de voix avec les socialistes Nathalie Pascale Assier et Emmanuel Darcissac à Alençon-2.

Dans le canton de Damigny, le binôme composé d'Alain Lambert et de Sophie Douvry (Union de la droite) est élu avec 39,64 % des suffrages et seulement 67 voix d’écart avec le binôme UG composé de Kévin Bodé et Dominique Lequilerier-Mallet. Dans ce canton, le Front national arrive en troisième position.

Comme dans le Calvados, le Front National pourtant qualifié dans plusieurs cantons, ne parvient pas à gagner la majorité des électeurs.

Le futur conseil départemental de l’Orne va compter 24 élus de droite et 14 de gauche.

À LIRE AUSSI ►► CARTE | Départementales : les résultats du second tour dans l'Orne et le Calvados