Politique

DEPARTEMENTALES | "La meilleure réponse est de voter pour des candidats de proximité", René-Paul Savary

Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne lundi 9 mars 2015 à 10:31

René Paul Savary, le président du Conseil général de la Marne
René Paul Savary, le président du Conseil général de la Marne © MaxPPP

A 15 jours du premier tour des élections départementales et alors que le Front national est crédité de 30% d'intentions de vote par les sondages, le président du conseil général de la Marne était notre invité en direct.

Ce lundi 9 mars 2015 marque le début officiel de la campagne pour les élections départementales des dimanche 22 et 29 mars. Deux tours pour élire nos futurs conseillers départementaux. Nous voterons pour des binômes (homme-femme) dans 19 cantons pour les Ardennes et 23 pour le département de la Marne. Retrouvez votre canton et vos candidats grâce à notre carte interactive.

A 15 jours du premier tour, les sondages donnent le Front National en tête des départementales, devant l'alliance UMP-UDI et le PS. Le parti d'extrême droite est crédité d'environ 30% des intentions de vote, ce qui a entraîné ce week-end une vive réaction de Manuel Valls. Le Premier ministre a notamment dénoncé un "endormissement généralisé" face au danger "immense" du FN "en passe de devenir le premier parti de France" et de "kidnapper" le pays. Manuel Valls estime également que le parti de Marine Le Pen pourrait remporter l'élection présidentielle de 2017.

L'actuel président du conseil général de la Marne, René-Paul Savary, était notre invité à 8h10 pour réagir. "Il n'y a pas besoin de sondages pour comprendre qu'il y a un malaise, un mécontentement des gens, une maurosité ambiante et que la politique qui est faite ne correspond pas à leurs attentes" , a-t-il dit.

"Le vote FN est une sanction envers le gouvernement et il ne faudrait pas que le département trinque"

Pour René-Paul Savary, "l'échelon départemental est le seul qui pourra assurer la relance demain" et il appelle les électeurs à voter pour des "candidats de proximité" . La grande difficulté reste de mobiliser alors que les compétences des départements ne sont pas encore connus puisque la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République) n'est pas encore votée. "Rien ne va changer, mais ce sera encore plus compliqué, avec des échelons encore plus éloignés des habitants" , estime le président du conseil général de la Marne.

René-Paul Savary, président sortant du conseil général de la Marne

René Paul Savary est candidat en binôme avec Danielle Bérat sur le canton de Sézanne Brie et Champagne, face aux binômes Johnny Brasseur et Sandrine Vignot pour le Front National, ainsi que Catherine Collin et Jean-Marie Vivenot pour le Parti Communiste.