Politique

Départementales : la Sarthe reste à droite

France Bleu Maine lundi 30 mars 2015 à 11:44

Labrette Le Mèner 2
Labrette Le Mèner 2 © Radio France - yann lastennet

La majorité départementale sortante est reconduite à la tête du département, elle compte 26 élus dans la nouvelle assemblée. La gauche limite la casse en s’imposant dans 8 cantons, dont 6 au Mans. Le Front national n’obtient aucun élu mais se place déjà pour les régionales.

Au lendemain du second tour de ces élections départementales « new look », il n’y a en apparence pas de bouleversement en Sarthe : la droite UMP-UDI conforte son assise en zone rurale, tandis que la gauche résiste dans ses bastions . Avec une carte électorale profondément remaniée, il y a désormais 13 cantons pour la droite, 8 pour la gauche (tous les cantons manceaux sauf Le Mans Centre,  La Flèche et Savigné L’Evêque).

Les résultats canton par canton dans la Sarthe :

 

 

 

Le Front national, présent dans 15 des 21 cantons, rate l’entrée au sein de la nouvelle assemblée départementale mais affiche déjà ses ambitions pour la prochaine échéance électorale : les élections régionales de décembre prochain, dont le mode de scrutin lui sera nettement plus favorable. C’est d’ailleurs le président de la fédération sarthoise, Pascal Gannat, qui conduira la liste. Il souligne la progression incontestable du vote FN en milieu rural , même si son parti a perdu 5000 voix entre les deux tours.

La composition de la nouvelle assemblée départementale dans la Sarthe - Radio France
La composition de la nouvelle assemblée départementale dans la Sarthe © Radio France - Mélodie Pépin
Et maintenant, le troisième tour

La nouvelle assemblée se réunira pour la première fois ce jeudi pour élire son président. Ou sa présidente ? Fabienne Labrette-Ménager , secrétaire départementale de l’UMP et confortablement élue sur Sillé-le-Guillaume, a en effet créé la surprise dimanche soir en déclarant sur France Bleu Maine : « je n’exclus rien  ». Elle pourrait bénéficier des votes des élus de la gauche souhaitant faire barrage à Dominique Le Menèr , le chef de file de la campagne d’« Ensemble pour la Sarthe ». Info ou intox, la semaine s'annonce intense dans les états-majors.

 

 

La maire de Fresnay-sur-Sarthe plaide pour qu’une femme de l’ouest du département puisse prendre la tête du Conseil départemental, au nom de la défense de la parité et de l’équilibre des territoires. Prudent, Dominique Le Menèr s’est pour l’instant peu étendu sur la candidature de Fabienne Labrette-Ménager.

Christophe Counil souhaite faire barrage à Dominique Le Mèner

Les 16 élus de gauche au conseil départemental voteront pour leur chef de fil Christophe Chaudun au premier tour du scrutin. En cas de second tour, si aucun des candidats n'obtient la majorité absolue, la gauche sarthoise pourrait jouer les arbitres dans le possible match opposant Fabienne Labrette-Ménager à Dominique Le Mèner. Dans cette hypothèse, Christophe Counil a déjà fait son choix. Le patron du parti socialiste en Sarthe et élu sur le canton de Le Mans 6, appelle clairement à faire barrage à Dominique Le Mèner. "Je considère que quelqu'un qui n' a pas su à l'issue du premier tour faire la différence entre la gauche républicaine et l'extrême droite ne mérite pas d'être président du conseil départemental".

 

election départemental COUNIL

  MISE A JOUR 14H24 "tout est rentré dans l'ordre"

Après avoir laissé planer le doute quelques heures,   Fabienne Labrette-Ménager annonce finalement qu'elle renonce à briguer la présidence du Conseil départemental . "J'ai négocié ce que je voulais négocier", explique-t-elle. **

 

Partager sur :