Politique

Départementales : large victoire de la droite dans la Manche, mais la gauche résiste

France Bleu Cotentin lundi 30 mars 2015 à 0:23

Le conseil général de la Manche à Saint-Lô
Le conseil général de la Manche à Saint-Lô © MaxPPP

Retour sur les élections départementales dans la Manche avec une large victoire de la droite, mais la gauche résiste notamment dans l'agglomération cherbourgeoise et le Front national confirme sa percée.

Après le second tour des élections départementales dans la Manche, la droite s'impose largement, mais la gauche résiste et le Front national confirme sa percée. Le FN qui n'a pas d'élu dans la Manche, mais qui se dit satisfait de ses résultats. Le FN était le seul parti présent dans tous les cantons au 1er tour et avait réussi à se maintenir dans 13 des 26 cantons encore en lice pour ce second tour dans 11 duels dont un seul avec la gauche et deux triangulaires.

23.600 électeurs FN

Le Front National a recueilli ce dimanche 14.6 % des suffrages avec 23.600 électeurs qui se sont portés sur les candidats de Marine Le Pen. Le FN obtient son meilleur score sur Quettreville-sur-Sienne avec 33.5 % canton où il était arrivé en tête au 1er tour.

La gauche sauve les meubles

La gauche sauve les meubles dans le département face à la déroute nationale. Les socialistes et divers-gauche ne font que 22.03 % des voix. Elle fait le grand chelem sur l'agglomération cherbourgeoise remportant les cinq cantons de la CUC notamment celui de Cherbourg 1 face à l'UMP David Margueritte, le leader de la droite locale avec le Cercle du Cotentin, battu de 209 voix. Le PS remporte très largement son canton historique d'Equeurdreville avec un score 73.3 % face au Front national. La gauche a conquis celui de La Hague grâce au binôme mené par la divers gauche Yvelyne Druez, maire d'Urville-Nacqueville et conserve celui des Pieux avec François Rouseau. La gauche qui envoie également le plus jeune conseiller départemental avec Sébastien Fagnen, âgé de 27 ans.

La droite sans surprise

A droite, la seule véritable surprise, c'est la défaite d'Erick Beaufils. Le vice président du conseil général échoue de cinq voix seulement dans le canton d'Agon Coutainville face au binôme mené par le maire de Périers, le centriste Gabriel Daube. En revanche, 15 anciens conseillers généraux de la majorité départementale conservent leurs sièges comme Marc Lefèvre vainqueur de la triangulaire de Carentan, Jean Morin l'emporte à Créances, Christine Lebacheley et Jean Lepetit dans le Val de Saire, Patrice Pillet à Bricquebec, Bernard Tréhet à Isigny le Buat, Jean-Marc Julienne à Granville et François Brière, le mieux réélu à droite avec 76.78 % des voix à Saint-Lô 1.

Et puis bien sûr réélection de Philippe Bas à Villedieu les Poêles avec 72.4 %. Le Sénateur UMP sera élu sans problème Président de cette nouvelle assemblée départementale jeudi prochain.