Politique

Départementales : large victoire de la droite, le Front national bredouille

Par Thibaut Lehut, France Bleu dimanche 29 mars 2015 à 20:09 Mis à jour le lundi 30 mars 2015 à 6:15

Nicolas Sarkozy en meeting à Perpignan le 26 mars 2015.
Nicolas Sarkozy en meeting à Perpignan le 26 mars 2015. © Maxppp

La gauche remporte au moins 34 départements, la droite 67. Le Front national ne remporte finalement aucun département, à l'issue de ce second tour des élections départementales dimanche.

Selon les résultats complets du second tour des départementales dimanche, la gauche, qui détenait jsuqu'à maintenant 61 départements, perd environ la moitié de ses départements pour en remporter 34. La droite, de son côté, confirme son élan du premier tour en l'emportant dans 67 départements (contre 40 auparavant). Enfin, le Front national n'a finalement remporté aucun département.

Symbole de la défaite de la gauche : la Corrèze, terre d'élection du président Hollande, a basculé à droite. Celle-ci conquiert également le Nord et la Seine-Maritime, autres terres symboliques de la gauche, mais aussi les Bouches-du-Rhône, à gauche depuis 60 ans, ainsi que l'Essonne, la Seine-et-Marne, les Deux-Sèvres, la Charente, le Doubs, le Jura, le Territoire-de-Belfort, les Pyrénées-Atlantiques, la Drôme, la Saône-et-Loire, l'Isère, l'Oise, le Cher, l'Indre-et-Loire, l'Aisne et les Côtes-d'Armor. A contrario, la Lozère bascule de droite à gauche.L'exécutif enregistre une quatrième défaite consécutive lors d'élections intermédiaires, après les municipales, les européennes et les sénatoriales. Des résultats de mauvaise augure en vue des régionales de la fin de l'année, dernière étape avant les scrutins nationaux de 2016.