Politique

Départementales : le FN confirme son ancrage dans le Var

Par Sophie Glotin, France Bleu Provence lundi 23 mars 2015 à 17:46

Le binôme FN de Julie Lechanteux (photo) et Richard Sert a été élu dès le premier tour à Fréjus avec plus de 51% des voix.
Le binôme FN de Julie Lechanteux (photo) et Richard Sert a été élu dès le premier tour à Fréjus avec plus de 51% des voix. © MaxPPP

A l'issue du premier tour des élections départementales, le Front national est le premier parti du Var, avec une moyenne de 39% des voix contre 35% à l'UMP. La droite devrait malgré tout conserver la présidence du département.

Le FN est en tête dans 14 cantons du Var et a remporté celui de Fréjus dès le premier tour . Le binôme Julie Lechanteux-Richard Sert, tous les deux adjoints du sénateur maire FN de la ville, David Rachline, s'impose avec plus de 51% des voix.

Le parti de Marine Le Pen sera présent au second tour dans les 22 cantons restants ... avec l'espoir de gagner cinq ou six cantons supplémentaires.

La droite devrait conserver le département

Mais la droite résiste, grâce notamment aux scores des candidats soutenus par Hubert Falco à Toulon et dans l'agglomération. Si le second tour s'annonce serré, la majorité départementale devrait tout de même conserver le département , car arriver en tête au premier tour ne veut pas dire gagner l'élection au second.

S'il a déjà un canton dans son escarcelle, celui de Fréjus, le FN doit en remporter 11 autres pour faire basculer le département . Et la mission s'annonce compliquée. "Nos chances de victoires sont réelles dans cinq ou six cantons" dit le patron du FN du Var, Frédéric Boccaletti : Brignoles, où le sortant FN Laurent Lopez devrait être réelu, et les cantons de Flayosc, Draguignan, Le Luc et La Seyne 1.

UMP et PS appellent à faire barrage au FN

Ailleurs ça s'annonce serré, "très serré" dit Horace Lanfranchi le président UMP sortant qui ne se représente pas. Il appelle à faire barrage au FN... comme le PS. L'UMP pourrait donc compter sur de possibles reports de voix ... et devrait de toute façon conserver sa majorité, grâce notamment aux quatre cantons de l'agglomération toulonnaise.

Les cantons de La Crau, La Garde, Ollioules et bien sûr Toulon, ont résisté à la vague Bleu Marine. Les candidats soutenus par Hubert Falco, sénateur maire UMP de Toulon, y ont jusqu'à 18 points d'avance .

A lire aussi : > Les résultats du premier tour dans les Bouches-du-Rhône (carte) > Les résultats du premier tour dans le Var (carte) > Les départementales dans les Bouches-du-Rhône et le Var (dossier)

Partager sur :