Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales : le FN en tête des intentions de vote

-
Par , France Bleu

Le Front national, avec 30% des intentions de vote, sortirait en tête du 1er tour des élections départementales, selon un sondage Ifop publié lundi par Le Figaro.

Marine Le Pen, présidente du Front national
Marine Le Pen, présidente du Front national © Maxppp

À un mois du premier tour des élections départementales, le Front national mène les intentions de vote pour ce scrutin, devant l'UMP-UDI et le PS. C'est la conclusion d'un sondage Ifop publié ce lundi dans le journal Le Figaro

Deux points d'avance

Le FN récolte dans cette enquête 30% des intentions de vote pour le premier tour des élections départementales,contre 28% pour l'UMP-UDI (28%) et 20% pour le PS. Aucun autre parti ne passe "la barre des 10%" note l'Ifop qui donne 7%  aux écologistes d'EELV, alors que le Front de gauche serait à 6 %, et l'extrême gauche à 2 %.

Forte abstention

Il s'agit toutefois d'un sondage d'intentions de vote national, qui ne tient pas compte des particularismes locaux. De plus, ces résultats sont à interpréter "dans un contexte de forte abstention" que l'Ifop mesure à 57 % , note Le Figaro.   

Malgré cela, l'Ifop voit dans ce sondage la preuve que le FN peut aujourd'hui s'imposer dans tous les scrutins, " y compris les plus locaux, ceux que l'on disait traditionnellement à l'abri d'une telle poussée" . "C ertains avaient imaginé que le score du FN aux européennes s'expliquait par le caractère 'défouloir' de l'élection, un scrutin lors duquel le vote protestataire s'exprime le plus fortement" analyse Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion de l'Ifop. 

A LIRE AUSSI | DOSSIER : les élections départementales

Sondage réalisé en ligne du 19 au 203 février 2015 auprès d'un échantillon de 918 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 973 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (hors Paris et métropole de Lyon, non concernées par le scrutin). Méthode des quotas.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess