Politique

Départementales : pari perdu pour le FN dans le Gard

Par Aurélien Thirard, France Bleu Gard Lozère lundi 30 mars 2015 à 1:07

Le député du Gard Gilbert Collard
Le député du Gard Gilbert Collard © MaxPPP

Le Front national ne remporte pas le département du Gard comme l'avait promis son chef de file Yohan Gillet, alors qu'il était devenu le premier parti du département avec 35% au premier tour.

Le piège lancé par le FN n'aura finalement pas fonctionné dans le Gard. Il ne remporte que quatre conseillers départementaux élus, deux cantons arrachés à la majorité de gauche sortante, dont celui du président socialiste Jean Denat, battu à près de 250 voix.

Voilà pour la prise de guerre. A part ça, eh bien pas grand chose... Sur les 22 cantons restants au second tour, le parti d'extrême droite était pourtant en lice sur la totalité d'entre eux et arrivait même en tête dans la moitié des 13 cantons. Dans la majorité des cas donc, la gauche et la droite sont arrivées à sortir la tête de l'eau .

Attention, cela ne veut pas dire que le Front national est battu à plate couture. A regarder les résultats de dimanche soir, ses scores sont hauts, parfois très hauts, comme à Bagnols-sur-Cèze et ses 47%, ou les 49% sur le canton de Marguerittes . Le FN est donc ce lundi matin plus que jamais implanté dans le Gard.

A lire aussi : > Les résultats du second tour dans le Gard (carte) > Les élections départementales dans le Gard et en Lozère (dossier)

Partager sur :