Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales : "Toute la gauche est unie pour changer le département des Bouches-du-Rhône" (Samia Ghali)

-
Par , France Bleu Provence

La gauche tente l'union pour les élections départementales dans les Bouches-du-Rhône, les différents courants s'allient, mais avec la France Insoumise qui décide de faire cavalier seul. Une union pas totale et sans tête de liste pour l'instant. Samia Ghali assure qu'elle n'est pas intéressée.

Samia Ghali, 3ème adjointe à la Ville de Marseille, "pas candidate pour la présidence du département".
Samia Ghali, 3ème adjointe à la Ville de Marseille, "pas candidate pour la présidence du département". © Radio France - Camille Payan

Après la victoire du Printemps Marseillais lors des municipales à Marseille en 2020, la gauche veut aussi une union large pour les départementales espérant récupérer les Bouches-du-Rhône, à droite depuis 2015. Elle annonce donc une liste commune :  PS, PC, Europe-Ecologie-les-Verts, Gauche Républicaine, Printemps Marseillais... s'alignent mais pas la France Insoumise

as d'union totale donc, un choix que respecte Samia Ghali, troisième adjointe de la Ville de Marseille : "La France Insoumise c'est une formation qui aime être solitaire pour autant tout le reste de la gauche est uni et il y a des anciens membres de la France Insoumise dans cette union et c'est ce qui compte. Construire ensemble". 

La gauche présentera donc 29 binômes mais n'annonce pas de tête de liste pour l'instant, Samia Ghali assure qu'elle n'est pas intéressée : "les gens attendent de nous qu'on leur apporte des solutions, ils s'en foutent de savoir si c'est Pierre, Paul ou Jacques...on trouvera, c'est une collégialité. 

Moi, je ne suis pas là-dedans. Moi je ferai dans l'intérêt de la ville de Marseille, comment on récupère de l'argent du département. J'ai voulu l'équité sur l'ensemble de la ville de Marseille, je veux l'équité sur l'ensemble du département"

Michèle Rubirola pas sur la liste 

L'ex maire de Marseille avait surpris il y a quelques jours en déclarant qu'elle était candidate pour  les départementales avant finalement de changer d'avis et renoncer à se présenter dans un canton. Pour quelles raisons ? "Peut-être a-t-elle été incitée par ses propres électeurs. Elle les a écoutés, ça montre aussi une maturité et un respect de son électorat qui lui ont dit qu'ils ne souhaitaient pas qu'elle se représente puisqu'elle a quitté la ville de Marseille". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess