Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales : un duel inédit au 2è tour entre EELV et le PS dans le canton de Rennes 2

-
Par , France Bleu Armorique

Pour le deuxième tour des élections départementales en Ille-et-Vilaine, dans le canton de Rennes 2, le binôme Marion le Frène (EELV)-Denez Marchand (UDB) affronte la conseillère départementale sortante PS Catherine Debroise en binôme avec Vincent Haloua (PCF). C'est un duel inédit.

Un duel inédit EELV-PS au 2è tour des départementales dans le canton de Rennes 2
Un duel inédit EELV-PS au 2è tour des départementales dans le canton de Rennes 2 © Radio France - Florence Gotschaux

Le binôme Marion le Frène (EELV)-Denez Marchand (UDB) est arrivé en tête au premier tour des élections départementales en Ille-et-Vilaine dimanche 20 juin dans le canton de Rennes 2 avec 33,27% des voix devant le binôme de majorité départementale de gauche mené par la conseillère départementale PS Catherine Debroise en binôme avec le communiste Vincent Haloua, 29,93% des voix. Les binômes LREM, LR et RN n'ont pas été qualifiés pour le 2è tour. La participation a été de 37,89%. Le canton de Rennes 2 regroupe les quartiers de Thabor, Saint-Hélier, Alphonse Guérin, Longs-Champs, Beaulieu et Jeanne d'Arc, soit 42.000 habitants.

Le département menacé ?

Dimanche 27 juin au deuxième tour des élections départementales, les électeurs risquent d'avoir du mal à départager les deux binômes de gauche. Pour la socialiste Catherine Debroise,"il va falloir que les électeurs comprennent la différence entre des candidats comme nous qui voulons poursuivre au sein de la majorité départementale un projet qui a été travaillé, qui est pensé, budgété, qui est clair, et Europe Ecologie les Verts qui a dit être prêt à éliminer les départements". Un rôle de fossoyeur des départements que nuance Denez Marchand de l'Union démocratique bretonne"on est favorable au projet d'assemblée de Bretagne avec une fusion des compétences des départements et de la région. On souhaiterait aller vers une assemblée qui représenterait à la fois les citoyens et les territoires et qui correspondrait plus aux bassins de vie des habitants".

Sur le marché de Robidou, Denez Marchand (UDB) arrivé en tête au premier tour avec Marion le Frène (EELV) dans le canton de Rennes 2
Sur le marché de Robidou, Denez Marchand (UDB) arrivé en tête au premier tour avec Marion le Frène (EELV) dans le canton de Rennes 2 © Radio France - Loïck Guellec
Sur le marché de Robidou, Catherine Debroise (PS), arrivée en deuxième position avec Vincent Haloua (PCF), au 1er tour sur le canton de Rennes 2
Sur le marché de Robidou, Catherine Debroise (PS), arrivée en deuxième position avec Vincent Haloua (PCF), au 1er tour sur le canton de Rennes 2 © Radio France - Loïck Guellec

L'empreinte carbone

En cas de victoire écologiste et régionaliste au deuxième tour sur le canton de Rennes 2, la lutte pour le climat sera la priorité dès le début du mandat.

On souhaite déclarer l'urgence climatique au niveau du département d'Ille-et-Vilaine. Tous les projets, tous les budgets devront prendre en compte l'empreinte carbone - Denez Marchand

La majorité départementale agit concrètement au quotidien pour diminuer l'impact carbone affirme le binôme PS-PCF.

On a dans notre programme un projet pour le vélo de 70 millions d'euros sur les 6 ans à venir, c'est exceptionnel et rare en France. On a déjà voté un budget sur la biodiversité pour nos espaces naturels sensibles - Catherine Debroise

Pour Catherine Debroise, il faut poursuivre le travail engagé sous la présidence du socialiste Jean-Luc Chenut. Des écologistes qui ont bien l'intention de se ranger dans la majorité sortante de gauche si elle gagne dimanche 27 juin en Ille-et-Vilaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess