Politique

Dépôt de candidatures pour les municipales : le temps presse

Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme-Ardèche jeudi 27 février 2014 à 6:00

Le préfet de la Drôme, Didier Lauga, incite les candidats éventuels à se presser
Le préfet de la Drôme, Didier Lauga, incite les candidats éventuels à se presser © Radio France - - Florence Gotschaux

Le préfet de la Drôme est particulièrement inquiet devant le faible nombre de candidatures déposées en préfecture en vue des élections municipales des 23 et 30 mars prochains. A une semaine de la date butoir, il incite les candidats potentiels à faire ces démarches au plus vite. D'autant qu'il manque parfois des pièces au dossier... et que le 6 mars, il sera trop tard.

"Maintenant ça presse! " C'est la mise en garde du préfet de la Drôme, Didier Lauga, adressée aux candidats potentiels aux municipales. Ils sont encore trop nombreux à n'avoir pas déposé leur dossier en préfecture. Or nous sommes maintenant à J - 7.Le jeudi 6 mars à 18h, il sera trop tard. Et désormais, cette règle vaut aussi pour les communes de moins de 1.000 habitants.

A une semaine de la clôture du dépôt des candidatures, les chiffres parlent d'eux-même.

Le temps presse pour déposer sa candidature en préfecture, pour les municipales

Pour l'instant, 36% des communes de moins de 1.000 habitants n'ont encore aucun candidat dans la Drôme. Ce chiffre monte à 20% pour les plus de 1.000 habitants. Ça ne veut pas dire pour autant que dans les autres communes, toutes les candidatures ont été enregistrées.

La conséquence, c'est qu'il se pourrait bien que les élections n'aient pas lieu dans certaines communes.

Encore trop peu de candidats ont déposé leur liste en préfecture, dans la Drôme

En cas d'absence de candidat, le préfet mettra en place une délégation spéciale : la commune sera administrée pendant trois mois par des fonctionnaires, le temps d'organiser de nouvelles élections. En espérant que pendant ce délai supplémentaire, des candidats se fassent connaître.

Partager sur :