Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Dernier congrès des maires d'Indre-et-Loire avant les municipales

-
Par , France Bleu Touraine

Une semaine après le congrès des maires de France, nos élus d'Indre-et-Loire se retrouvent ce jeudi au Palais des Congrès Vinci à Tours. 272 maires au total. La moitié seulement prévoit de se représenter en mars prochain. L'occasion aussi de faire le bilan sur les quatre fusions de communes.

Sur les 272 maires d'Indre-et-Loire, seulement la moitié prévoit de se représenter en mars prochain
Sur les 272 maires d'Indre-et-Loire, seulement la moitié prévoit de se représenter en mars prochain © Maxppp - ©Vincent Isore

Indre-et-Loire, France

Le 74ème congrès des maires d'Indre-et-Loire s'ouvre ce jeudi matin au palais des congrès Vinci de Tours. A 8h pour le salon des partenaires et à 9h pour les élus. 

Nos 272 maires tourangeaux parleront décentralisation, accès aux services de proximité, place des femmes élues dans la vie locale... Ils évoqueront également la problématique des déserts médicaux. Un débat animé par le député d'Eure-et-Loir Philippe Vigier, auteur d'un rapport sur la question. 

Cédric de Oliveira, le président de l'association des maires d'Indre-et-Loire présentera l'école des maires. Une première en France selon lui pour "donner les moyens nécessaires aux nouveaux élus en 2020 d'exercer leur mandat dans les meilleures conditions."

Depuis 2017, seulement quatre communes nouvelles en Touraine

Les fusions de commune n'ont pas eu le succès escompté en Indre-et-Loire. Depuis 2017, seulement quatre mariages ont été réalisés :  

  • Tauxigny avec St-Bauld
  • Beaumont-la-Ronce avec Louestault
  • Langeais avec les Essards
  • Ingrandes-de-Touraine, St-Patrice et St-Michel-sur-Loire, seule fusion à trois  donnant naissance à Coteaux-sur-Loire

Près de trois ans après, François Augé, le maire de Coteaux-sur-Loire ne regrette rien.  

On a pu faire des économies budgétaires en mutualisant l'entretien de la voirie et des bâtiments, la gestion des salles de réunion, les secrétariats, la comptabilité... Sans oublier la dotation de solidarité rurale que l'on peut toucher à présent", François Augé

Par contre, chaque commune a gardé son école mais les élèves sont regroupés par niveau et non plus par communes. 

A présent, le maire de Coteaux-sur-Loire aimerait bien que les habitants oublient un peu l'esprit de chapelle. Pour cela, il compte sur les événements festifs organisés en commun pour rassembler les habitants des trois anciennes communes comme le repas des aînés ou la fête des écoles. 

Ça n'avance pas aussi vite que l'on voudrait. Mais on ne supprime pas d'un coup deux siècles d'histoire de commune",François Augé 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu