Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Dernière session du Conseil régional de Bourgogne : finalement tout le monde aime François Patriat

vendredi 13 novembre 2015 à 18:23 Par Philippe Renaud et Véronique Narboux, France Bleu Bourgogne

Une session historique, ce vendredi, au conseil régional de Bourgogne : la dernière de son histoire puisque le prochain conseil régional sera celui de Bourgogne / Franche-Comté. Historique également car l'actuel président, François Patriat, ne fera pas partie de la prochaine assemblée.

La dernière session du conseil régional de Bourgogne
La dernière session du conseil régional de Bourgogne © Radio France - Véronique Narboux

Dijon, France

En ce vendredi 13 novembre, partout dans le monde, on a célébré la journée de la gentillesse, à Dijon aussi les conseillers régionaux, réunis pour la dernière fois avant la fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté, ont été d'une gentillesse rare avec le président sortant,  François Patriat . Le sénateur socialiste, n'est pas candidat aux prochaines élections régionales, c'est la présidente de la région Franche-Comté, Marie-Guite Dufay qui a été choisie pour défendre les couleurs de la majorité présidentielle. François Patriat a donc dirigé ce vendredi, sa dernière séance à la région et pour une fois, il a fait la quasi unanimité.

François Patriat à la tribune pour cette session historique du conseil régional - Radio France
François Patriat à la tribune pour cette session historique du conseil régional © Radio France - Véronique Narboux

Une session chargée d'émotion pour le président sortant, le socialiste François Patriat, après deux mandats à la tête de la Région. Partisans comme opposants, tous, y compris le Fn (!) ont rendu hommage à un président sachant écouter et respecter son opposition. C'est d'ailleurs l'avis d'Emmanuelle Coint, la chef de file de l'opposition de droite, à la région.

Emmanuelle coint rend hommage à François Patriat

Quant à François Patriat, il ne veut pas dresser de bilan, "d'autres s'en chargeront" dit-il. Véronique Narboux lui a tout de même demandé ce qu'il retiendra de ses presque 12 ans passés à la tête de la Région.

François Patriat au micro France Bleu Bourgogne de Véronique Narboux

Quant aux derniers dossiers étudiés au conseil régional de Bourgogne, le gros morceau, c'était le "contrat de redynamisation du site de défense" de la BA102 de Dijon-Longvic. Le départ des militaires de l'armée de l'air va entraîner la disparition de 1640 emplois. Alors pour générer de nouveaux emplois, la région s'engage à hauteur de 5 millions d'euros.* 20% de cette enveloppe servira à développer l'activité aéroportuaire civile, le reste soutiendra la cité de la gastronomie de Dijon*. Mélange des genres et des dossiers très discutable selon l'opposition. La majorité rétorque que la gastronomie peut aider à retrouver les emplois perdus du côté de la Défense.