Politique

Des adhésions en plus chez Emmanuel Macron dans les Pyrénées-Orientales

Par Stéfane Pocher, France Bleu Roussillon mardi 31 janvier 2017 à 7:38

Illustration des bureaux au siege de campagne de En Marche
Illustration des bureaux au siege de campagne de En Marche © Maxppp - Christophe Morin

Après la victoire de Benoît Hamon dimanche soir à la primaire de la gauche, le mouvement "En Marche !" a enregistré 52 nouvelles adhésions dans les Pyrénées-Orientales. Une petite vaguelette, mais la progression est normale d'après les représentants dans le département.

"En Marche !" a enregistré des milliers de soutiens depuis dimanche soir au niveau national. Dans les Pyrénées-Orientales, l'augmentation est timide : 52 nouvelles adhésions ont été constatées ce lundi midi.

L'équipe d'Emmanuel Macron revendique dans le département 752 partisans au mouvement "En Marche !". Une légère progression. Un petite vaguelette. Les proches de l'ancien ministre de l'Économie espéraient une adhésion plus forte. Le boom national n'a pas eu le même effet dans le département.

"La phase de progression est normale dans le département" rappelle Sébastien Cazenove, le porte-parole du mouvement dans les Pyrénées-Orientales. Bien plus que dans l'Aude (580 adhésions), bien moins que dans l'Hérault (plus de 3600)

Dans le département, le mouvement est né en avril dernier. Les "macronistes" sont actifs depuis septembre. "Et depuis la rentrée, c'est environ une centaine d'inscriptions chaque mois."

Les élus socialiste des Pyrénées-Orientales n'ont pas encore rejoint le mouvement.

Pour les élections législatives, il y aura bien un candidat "En Marche !" dans chaque circonscription en juin prochain dans le département. Quant à une éventuelle venue d'Emmanuel Macron à Perpignan, elle n'est pas exclue. Une demande a été faite en fin d'année. Tous les départements réclament sa venue. Forcément, il est difficile de répondre à tous les sollicitations.