Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élection présidentielle 2022

Des affiches "Zemmour président" placardées dans les Landes

-
Par , France Bleu Gascogne

Ces affiches sont apparues dans la nuit de dimanche à lundi dans de nombreuses communes en France, notamment dans les Landes. Elles ont été collées par des comités appelant à la candidature d'Eric Zemmour pour la présidentielle de 2022.

Des affiches "Zemmour président" sur des panneaux électoraux, ici à Mont-de-Marsan
Des affiches "Zemmour président" sur des panneaux électoraux, ici à Mont-de-Marsan © Radio France - Leila Benjelloun

Sera-t-il candidat à la présidentielle de 2022 ? Le polémiste Eric Zemmour n'a pas encore dévoilé ses intentions mais d'ores et déjà des comités s'animent, en France, pour défendre sa candidature. C'est ainsi que des affiches pour l'inviter à se déclarer sont apparus dans la nuit de dimanche à lundi un peu partout en France. 

C'est le cas dans les Landes, à Mont-de-Marsan notamment, a constaté ce mardi 29 juin France Bleu Gascogne. Des affiches ont également été placardées à Dax, Saint-Paul-lès-Dax, Liposthey et Labouheyre, selon Christophe Bardin, ex-responsable du Rassemblement national dans les Landes, et qui a coordonné cette campagne d'affichage dans le département. 

Des affiches collées par les Droites Indépendantes et Nationales 

"On ne voulait pas faire d'affichage sauvage donc on a profité de la présence des panneaux des élections départementales et régionales" explique Christophe Bardin. Sitôt le second tour terminé, les affiches ont donc été collées dans la nuit de dimanche à lundi. Ex-numéro un du Rassemblement national dans les Landes, puis débarqué du parti, Christophe Bardin dit aujourd'hui ne plus croire en Marine le Pen pour gagner la présidentielle. Il a donc décidé de rejoindre une autre formation, Dina (Les Droites Indépendantes et Nationales), dont il est aujourd'hui le vice-président national. 

Dina, qui soutient une éventuelle candidature d'Eric Zemmour à la présidentielle de 2022, a présenté des candidats aux élections départementales, notamment dans les Landes. Présents dans six cantons dans les Landes, les candidats de Dina ont obtenu des résultats allant de 1.6 % à 16.43 % des suffrages exprimés au premier tour, ne leur permettant pas de se qualifier pour le second tour. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess