Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Des ex-militants Jeunes Socialistes transforment les pages Facebook et Twitter de leur ancien mouvement

mercredi 11 avril 2018 à 17:22 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

En ralliant le mouvement de Benoît Hamon Génération.s, trois mayennais ont transformé les pages Facebook et Twitter du MJS en Mayenne en les renommant du nom de leur nouvelle appartenance. De quoi agacer les militants restés chez les Jeunes Socialistes.

Les Jeunes Socialistes et les membres de Génération.s pourront-ils travailler ensemble en Mayenne ?
Les Jeunes Socialistes et les membres de Génération.s pourront-ils travailler ensemble en Mayenne ? © Maxppp - Collage

Laval, France

C'est un peu le bazar chez les Jeunes Socialistes en Mayenne. Trois membres de la direction ont décidé de quitter le mouvement fin mars pour rejoindre celui des Jeunes Génération.s, le parti de Benoît Hamon. Mais en partant, ces membres ont transformé les pages Facebook et Twitter du MJS par le logo et la présentation du mouvement Jeunes Génération.s.

Les Jeunes Socialistes dénoncent  "des méthodes anti-démocratiques" et "inacceptables". "Pour moi c'est plus une question éthique. Si j'avais été dans le même cas de figure je me serai posé la question 'dois-je partir avec ce qui appartient au PS' ?" s'interroge Paul Le Gal-Huaumé, membre du MJS. 

"Pour moi ce sont juste des camarades qui prennent un chemin différent"

Les pages Facebook et Twitter du mouvement ont ainsi été renommées "Jeunes Générations.s Mayenne" (voir ci-dessous), sans en informer les abonnés de ces deux pages. "Je comprends que la méthode puisse choquer, mais dans la mesure où la partie active du mouvement souhaite partir à Jeunes Génération.s, je n'en vois pas le souci. Néanmoins, je respecte le point de vue de ces autres militants" explique Corentin Poupon, qui était animateur fédéral des Jeunes Socialistes depuis le mois de février seulement, à la suite du congrès de Bondy. "S'ils ont envie de recréer un mouvement actif des jeunes Socialistes à Laval, nous sommes prêts à relayer ce que eux feront. Il faudra de toute façon l'union de la gauche à Laval" termine cet étudiant en fac de droit. 

"S'ils ont envie de recréer un mouvement actif des jeunes Socialistes à Laval, nous sommes prêts à relayer ce que eux feront

Jeunes Générations.s Mayenne est désormais inscrit en lieu et place des Jeunes Socialistes sur le compte twitter - Radio France
Jeunes Générations.s Mayenne est désormais inscrit en lieu et place des Jeunes Socialistes sur le compte twitter © Radio France - Capture écran Twitter

Ce n'est donc pas une scission, ni une fracture entre deux mouvements de gauche d'après Corentin Poupon. Mais le risque politique pour les adhérents de Jeunes Génération.s est bien présent car officiellement, aucune tête d'affiche en Mayenne n'émerge pour représenter le nouveau parti de Benoît Hamon. Ce qui n'est pas le cas du PS avec le député mayennais Guillaume Garot. Aujourd'hui six anciens membres du MJS dans le département, ont rallié officiellement le mouvement de l'ancien candidat à la présidentielle.

Désormais, les Jeunes Socialistes vont donc procéder à une restructuration de leurs équipes et l'intérim sera assuré par Caroline Le Bert, ancienne secrétaire générale dans le département et ancienne membre des instances nationales. Le mouvement attend désormais la feuille de route du nouveau Premier secrétaire du Parti Socialiste Olivier Faure.