Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Des maires, dont Jean Rottner (Mulhouse), demandent à François Fillon de se retirer

jeudi 2 mars 2017 à 18:18 - Mis à jour le jeudi 2 mars 2017 à 18:49 Par Céline Rousseau et Lucile Guillotin, France Bleu Alsace, France Bleu Berry, France Bleu Elsass, France Bleu Picardie et France Bleu

Avec d'autres, le maire de Mulhouse Jean Rottner, le député-maire de Reims, Arnaud Robinet, les maires de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, demandent à François Fillon de se retirer de la course à la présidentielle.

Jean Rottner, le maire de Mulhouse, pilote l'initiative des maires.
Jean Rottner, le maire de Mulhouse, pilote l'initiative des maires. © Maxppp -

Mulhouse, France

Une dizaine de maires pour l'instant lancent un appel solennel à François Fillon pour qu'il se retire de la course à la présidentielle. Ils devraient être rejoints par d'autres élus, maires, mais aussi députés ou présidents de conseils départementaux, dont Frédéric Bierry, président du conseil départemental du Bas-Rhin.

Dans ce contexte et ce climat délétère, nous, élus de la droite et du centre, demandons solennellement à François Fillon de prendre ses responsabilités et de tenir sa parole face aux Français en démissionnant en cas de mise en examen"

Jean Rottner, le maire de Mulhouse, entre autre, est à l'initiative de cet appel avec le député-maire de Reims, Arnaud Robinet, les maires de Saint-Étienne, Gaël Perdriau. "Beaucoup de mes concitoyens m'interpellent et donc nous avons décidé d'aller plus loin", explique le maire de Mulhouse ce jeudi soir sur France Bleu Alsace. "François Fillon a la légitimité de la primaire mais il a fait une promesse aux Français, les yeux dans les yeux, sur une chaîne nationale, celle de démissionner s'il est mis en examen. Si c'est le cas le 15 mars, il faut préparer cette démission pour la droite et le centre puisse se mettre en ordre de marche pour redresser la France".

Les premiers signataires (environ autant sont attendus selon le communiqué) :

  • Jean ROTTNER, Maire de Mulhouse, Vice-Président du Conseil Régional Grand Est
  • Arnaud ROBINET, Député-Maire de Reims
  • Catherine VAUTRIN, Président de Reims Métropole, Député
  • Gaël PERDRIAU, Maire de Saint-Etienne
  • David VALENCE, Maire de St Dié des Vosges, Conseiller Régional
  • Laurent HENART, Maire de Nancy
  • Jean-René ETCHEGARRAY, Maire de Bayonne
  • Pascal BLANC, Maire de Bourges
  • Laurent LAFON, Maire de Vincennes
  • Brigitte FOURE, Maire d’Amiens
  • Bernard BONNE, Président du Conseil Départemental de la Loire

François Fillon a déjà répondu ce jeudi après-midi aux défections de son camp : "Les élus, on fera sans !"

LIRE AUSSI : Candidature Fillon : pour Fabienne Keller, "il est temps de ne pas laisser le mur s'approcher sans rien faire"