Politique

Des militants du FN se rassemblent à Saint-Étienne pour la libération de Franck Descours

Par Tifany Antkowiak, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 12 mars 2014 à 20:44

Sophie Robert et une trentaine de militants du Front National devant le commissariat de police de Saint-Etienne, cours Fauriel
Sophie Robert et une trentaine de militants du Front National devant le commissariat de police de Saint-Etienne, cours Fauriel © Radio France - Tifany Antkowiak

Une trentaine de militants du Front national, dont plusieurs candidats aux élections municipales dans la Loire, se sont retrouvés ce mercredi soir, Cours Fauriel, devant le commissariat de police pour demander la libération du jeune homme, tête de liste à Saint-Chamond. Il a été placé en garde à vue mardi soir pour avoir refusé un contrôle de police.

La représentante du Front national dans la Loire a immédiatement évoqué une "arrestation arbitraire" après l'interpellation mardi soir de Franck Descours, candidat du Rassemblement Bleu Marine à Saint-Chamond pour les élections municipales. Le jeune homme de 22 ans a été arrêté dans le cadre d'une affaire assez rocambolesque : des agents de la BAC qui patrouillaient à Saint-Chamond pour tenter de retrouver les auteurs du braquage d'une station-service ont en fait pris Franck Descours pour l'un des braqueurs, car il correspondait au signalement communiqué aux autorités. L'affaire aurait pu s'arrêter là, sauf que le candidat à la mairie couramiaude, qui collait des tracts avec un de ses colistiers et deux amies, a pris la fuite en voiture.

La patronne ligérienne du FN dénonce "un acharnement" contre le parti

Lui et ses compagnons ont expliqué avoir eu peur car ils avaient déjà été victimes d'intimidations les jours précédents. Ils affirment par ailleurs qu'ils n'ont pas identifié la voiture de police qui était banalisée.

Descours GAV SON 2

Le procureur de la République de Saint-Étienne, Jean-Daniel Regnauld, indique lui que les agents de police se sont signalés en approchant de la voiture de Franck Descours avec des brassards, un pare-soleil "Police", puis le gyrophare. De plus, le jeune homme politique n'aurait pas vraiment obtempéré lors de son interpellation, à l'issue d'une course-poursuite pendant laquelle un des agents a failli être renversé.

La responsable du Front national dans la Loire, Sophie Robert, dénonce "un acharnement" contre le parti. Selon elle, Franck Descours n'a absolument rien à se reprocher et aurait déjà dû être libéré.

Descours GAV SON 1

Franck Descours - Radio France
Franck Descours © Radio France - Mathilde Montagnon

Partager sur :