Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Moselle : des mouchards GPS sur les véhicules municipaux de Behren-lès-Forbach

mardi 24 avril 2018 à 11:02 Par Julie Seniura et Antoine Barège, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

C'est une décision qui ne passe pas à Behren-lès-Forbach. Le maire de la commune de Moselle-Est a fait équiper les voitures des agents municipaux de traceurs GPS. La décision est dénoncée par l'opposition.

Behren-lès-Forbach compte 6.000 habitants
Behren-lès-Forbach compte 6.000 habitants © Maxppp - Alexandre MARCHI

Behren-lès-Forbach, France

La mairie de Behren-lès-Forbach veut savoir en temps réel où sont ses employés. Pas uniquement pour les "fliquer", et lutter contre les usages privés des véhicules de la collectivité locale. Il s'agit aussi d'éviter les vols, de faciliter les secours en cas d'accident, et d'élucider également des vols de carburant - 8.000 euros de gazole se sont évaporés l'an dernier.

Boîtiers sur le tableau de bord

Les petits boîtiers GPS ont donc été installés il y a une semaine, le lundi 16 avril, dans une trentaine de voitures, sur le tableau de bord. Dans les navettes des associations, les minibus, le camion et la nacelle des plombiers, la voiture de la police municipale et même, selon un employé du garage, la Clio des élus... Désormais, les agents doivent bagder pour pouvoir démarrer.

C'est du flicage pur et simple - Un agent municipal de Behren-lès-Forbach

Les 94 agents municipaux de Behren-lès-Forbach ont découvert la mesure par mail, le jour-même de l'installation des mouchards. "C'est du flicage pur et simple", selon l'un d'eux, employé municipal depuis vingt ans. 

Choquant aussi pour Jean-Luc Bless, citoyen behrinois et ancien élu : "Quel est l'intérêt d'avoir des chefs d'équipe, des chefs de service, si on ne sait pas où sont les ouvriers ? Surtout pour une ville comme Behren : on n'est pas dans une société de transports où les conducteurs sont à 800 ou 1.000 km de là. Est-ce que ça mérite, dans une ville, de pister les gens du matin au soir ? Est-ce pour faire des économies ? Moi je ne pense pas que ce soit un bon investissement."

Selon plusieurs employés, le maire Dominique Ferrau et l'un de ses adjoints peuvent suivre sur leur téléphone les trajets des employés, et voir leurs faits et gestes, grâce aux cinquante caméras installées dans la commune.

Il y aurait d'autres moyens, plus humains, moins "Starsky et Hutch" - Michel Obiegala, conseiller municipal d'opposition

Cette manière de faire n'est pas non plus du goût de Michel Obiegala, conseiller municipal d'opposition : "Les ouvriers de l'atelier, qui ont vu débarquer les techniciens pour installer les GPS, se plaignent de ne pas avoir été consultés et informés. On est dans une dérive sécuritaire qui va au-delà de ce que la population attend. Il y aurait d'autres moyens, plus humains, moins "Starsky et Hutch". Je trouve cela complètement déplacé. Je comprends que cela soit fait dans les grandes villes, avec des flottes de véhicules importantes, mais pas dans une commune comme la nôtre".

Le maire (UDI) de Behren-lès-Forbach, Dominique Ferrau, a refusé de commenter sa décision au micro de France Bleu Lorraine.