Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Des municipales plus disputées que prévu à Bordeaux ?

-
Par , France Bleu Gironde

Selon un sondage Elabe pour le journal La Tribune, deux noms se détachent dans la course à la mairie de Bordeaux : le maire sortant Nicolas Florian, pas encore officiellement candidat et l'écologiste Pierre Hurmic.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France

Bordeaux, France

Cinq mois avant les municipales, La Tribune à Bordeaux a fait réaliser un sondage mettant en compétition les différents prétendants déclarés ou potentiels à la mairie de Bordeaux. Deux enseignements peuvent en être tirés : contrairement au scrutin de 2014 où Alain Juppé avait été élu dès le premier tour, il devrait y avoir un second tour l'an prochain. Second point : deux candidats se détachent, le maire sortant et l'écologiste Pierre Hurmic.

Le sondage étudie deux hypothèses : celle d'une candidature de Pierre Hurmic soutenue uniquement par Europe Ecologie Les Verts et celle où l'actuel conseiller municipal d'opposition se lancerait avec le soutien des écologistes et du Parti socialiste. Dans le premier cas, Nicolas Florian est donné en tête au premier tour avec 31,5% des intentions de vote, Pierre Hurmic arrive deuxième avec 24,5%. Suivent Thomas Cazenave investi par La République en Marche (13%) et Vincent Feltesse, sans étiquette (9%).

Nicolas Florian et Pierre Hurmic au coude à coude

Dans la deuxième hypothèse, celle où le socialiste Matthieu Rouveyre se rallierait à Pierre Hurmic dès le premier tour, les écarts sont encore plus serrés : Nicolas Florian toujours en tête avec 32,5%, talonné par Pierre Hurmic, 30,5%. Les deux hommes de tête distancent Thomas Cazenave (11,5%) et Vincent Feltesse (9,5%).

Des candidats qui, tous, auront pendant la campagne à pallier un certain manque de notoriété que n'a évidemment jamais connu Alain Juppé. Toujours selon ce sondage Elabe pour La Tribune, 30% des personnes interrogées affirment ne pas connaître du tout Nicolas Florian, le chiffre grimpe à 44% pour Vincent Feltesse, 52% pour Thomas Cazenave, 71% pour Pierre Hurmic.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu