Politique

Des parlementaires militent pour que Jacques Chirac obtienne le prix Nobel de la Paix

Par Nathalie Col, France Bleu Limousin et France Bleu mercredi 21 décembre 2016 à 10:02 Mis à jour le mercredi 21 décembre 2016 à 11:15

Jacques Chirac en 2003, l'année où il a refusé d'engager la France dans la guerre en Irak
Jacques Chirac en 2003, l'année où il a refusé d'engager la France dans la guerre en Irak © Maxppp - Patrick Kovarik

Un comité de soutien milite pour que Jacques Chirac obtienne le prix Nobel de la Paix. A la manœuvre : l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, le secrétaire général des Républicains Bernard Accoyer et Claude Nougein, sénateur Les Républicains de la Corrèze qui était notre invité ce mercredi.

Jacques Chirac mérite bien un prix Nobel de la paix. C'est l'avis du comité de soutien formé pour plaider sa cause et qui vient d'écrire à François Hollande pour lui demander son soutien dans cette démarche. L'initiative émane de l'ancien Premier ministre et toujours sénateur Jean-Pierrre Raffarin. Le comité de soutien est aussi composé du député et secrétaire général des républicains Bernard Accoyer et de Claude Nougein, sénateur Les Républicains de la Corrèze. Ce dernier, explique que "Jacques Chirac a beaucoup apporté pour la paix dans le monde."

Jacques Chirac, le président qui a refusé de partir en guerre en Irak en 2003

Invité de France Bleu Limousin ce matin, Claude Nougein appuie la demande de distinguer Jacques Chirac sur son refus de partir en guerre en Irak en 2003, "malgré la forte pression des Etats-Unis." A ses yeux, c'est un des moments forts de l'action de l'ancien président de la République en faveur de la paix. Jacques Chirac n'a pas cru aux arguments de la CIA affirmant que le régime de Saddam Hussein détenait des armes de destructions massives. "A l'époque personne ne comprenait la position française. 13 ans après, on sait que Jacques Chirac a été le seul chef d'Etat clairvoyant en refusant de s'associer à cette guerre qui a déstabilisé la région et dont nous subissons encore les conséquences aujourd'hui."

Claude Nougein, sénateur Les Républicains de la Corrèze, explique pourquoi Jacques Chirac mérite le prix Nobel de la paix