Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"C'est effroyable" : des parlementaires normands réagissent après les violences à Washington

Plusieurs élus de Seine-Maritime et de l'Eure expriment leur indignation après les violences qui se sont produites à Washington ce mercredi.

Le député LREM de l'Eure Bruno Questel juge la situation "effroyable" et s'en prend aux "populismes" (illustration).
Le député LREM de l'Eure Bruno Questel juge la situation "effroyable" et s'en prend aux "populismes" (illustration). © Maxppp - Vincent Isore

Ce mercredi, à Washington, des centaines de partisans du président sortant Donald Trump ont envahi le Capitole alors que les parlementaires devaient valider la victoire du président élu Joe Biden. Des scènes de violences et d'insurrection qui font réagir jusqu'en Normandie.

"C'est effroyable"

En tant que parlementaire, le député LREM de l'Eure Bruno Questel, joint ce jeudi par France Bleu Normandie, juge "effroyable" la situation dans la capitale américaine : "C'est la démocratie dans son cœur qui est attaquée. C'est effroyable parce que c'est aussi un président sortant qui est à l’initiative de tout ça, le président des Etats-Unis, avec la France l'une des plus vieilles démocraties au monde."

"Cela doit aussi nous amener à réfléchir", poursuit le député, qui dénonce les "populismes" partout dans le monde. : "Je vous rappelle que les gilets jaunes il y a quelques années ont voulu rentrer à l'Assemblée nationale, incités par Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen au principal. Certains avaient appelé à marcher sur l'Elysée, des effigies d'Emmanuel Macron le montraient décapité sur des ronds-points... Donc oui il faut être vigilant."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Sur le réseau social Twitter, plusieurs parlementaires réagissent également. "Très très inquiétant", écrit ainsi la députée du Havre Agnès Firmin Le Bodo, quand le député de l'Eure Fabien Gouttefarde dénonce lui aussi les "maux" du populisme.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Autre réaction, celle du député communiste de Dieppe Sébastien Jumel, qui dénonce une "attaque" au cœur de la démocratie américaine. La sénatrice Catherine Morin-Desailly parle, elle, d'une "fin de règne indigne pour Donald Trump".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess