Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Deux élus marnais parmi les 72 signataires d'une tribune en soutien à Emmanuel Macron

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

C'est un nouveau coup dur pour Les Républicains. 72 maires et élus locaux de la droite et du centre signent une tribune dans le Journal du Dimanche en soutien à Emmanuel Macron. Parmi eux : Frank Leroy, maire d'Épernay, et Gérard Lebas, premier adjoint à Châlons-en-Champagne.

Frank Leroy, le maire divers droit d'Epernay, fait partie des 72 signataires
Frank Leroy, le maire divers droit d'Epernay, fait partie des 72 signataires © Radio France - Thomas Coignac

"Nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement", écrivent 72 maires de la droite et du centre dans une tribune au Journal du Dimanche. Parmi les signataires, on compte deux Marnais : Frank Leroy, maire divers droite d'Épernay, et Gérard Lebas, premier adjoint de Châlons-en-Champagne.

Dans cet article, signé également par les maires d'Angers, de Tours, d'Orléans ou encore d'Amiens, les élus expliquent "refuser de se laisser réduire à une étiquette" et que "rien ne se construira" sur l'échec d'Emmanuel Macron.

La droite éparpillée pour les municipales

Pour les deux élus Marnais, ce soutien n'est pas une surprise.  Gérard Lebas avait appelé à soutenir la liste LREM aux européennes, également dans une tribune au JDD. Frank Leroy, lui, avait annoncé son intention de voter pour cette liste sur notre antenne

Cette tribune arrive comme une mauvaise nouvelle pour Les Républicains, déjà divisés après leur débâcle aux européennes. Parmi les signataires figurent des membres du parti comme Delphine Bürkli, maire du 9e arrondissement de Paris.