Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

À deux jours du second tour de la primaire, Alain Juppé jette ses dernières forces dans la bataille à Nancy

samedi 26 novembre 2016 à 1:33 Par Esteban Pinel, France Bleu Gironde, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

Alain Juppé a conclu sa campagne de primaire de la droite et du centre à Nancy vendredi 25 novembre. Un dernier meeting où le maire de Bordeaux a souligné ses différences avec François Fillon et entretenu l'espoir d'une victoire ce dimanche. Les militants, eux aussi, y croient toujours.

Même après des mois de campagne, Alain Juppé semble toujours avoir "la pêche".
Même après des mois de campagne, Alain Juppé semble toujours avoir "la pêche". © Radio France - Esteban Pinel

Nancy, France

La campagne d'Alain Juppé pour la primaire de la droite et du centre s'est terminée ce vendredi au parc des expositions de Vendœuvre, près de Nancy. Un peu plus d'un millier de personnes sont venues écouter celui qui pointait, dimanche 20 novembre, à 16 points de François Fillon à l'issue du premier tour. Un retard qui ne décourage pas les militants.

Ces derniers distribuaient du jus de pêche à l'assistance, en référence au fameux "j'ai la pêche", prononcé par leur champion. "C'est le candidat qui redonnera la pêche à la France", assure t-on au stand boissons.

On est confiant. Chaque effort va faire la différence. Je pense que ça va aller. C'était important pour moi d'être là. Il a un beau programme pour les jeunes, qui nous remotive. L'ambiance était super. On aurait dit un concert. Tout le monde l'acclamait. Allez Juppé, on compte sur toi !" Sabrina, 19 ans, jeune militante.

Dans la salle, de très nombreux drapeaux tricolores et pancartes, portés par un public chauffé à blanc.

Les jeunes aussi ont la pêche. - Radio France
Les jeunes aussi ont la pêche. © Radio France - Esteban Pinel

Si les jeunes sont très optimistes, les plus "âgés" sont plus mesurés. Mustapha assure cependant qu'il va soutenir le maire de Bordeaux jusqu'au bout : "On sait que ça va être difficile, on en est conscient. Mais personne n'attendait Fillon au premier tour. Alors on espère créer une surprise comme lui l'a créée."

Alain Juppé était bien entouré vendredi soir. Nathalie Kosciusko-Morizet, Valérie Pécresse ou encore Laurent Hénart, le maire de Nancy. Ce dernier a d'ailleurs chauffé la place pour son candidat, comparant la ténacité des soldats lorrains dans des temps très anciens à celle d'Alain Juppé. "Il faut toujours y croire jusqu'au bout", a clamé l'édile.

Photo de famille avant le discours d'Alain Juppé, qui bavarde avec NKM. De gauche à droite : Valérie Pécresse, Laurent Hénart, Isabelle Juppé, Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet. - Radio France
Photo de famille avant le discours d'Alain Juppé, qui bavarde avec NKM. De gauche à droite : Valérie Pécresse, Laurent Hénart, Isabelle Juppé, Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet. © Radio France - Esteban Pinel

Dans son discours, Alain Juppé a poursuivi son entreprise des derniers jours, à savoir marquer sa différence avec François Fillon, sur les fonctionnaires, l'assurance maladie, la place de la France dans le monde ou encore, plus globalement, sur la méthode.

Battu de plus de 600 000 voix au premier tour dimanche 20 novembre, Alain Juppé ne veut pas s'avouer vaincu. Son bain de foule nancéien a dû lui donner du baume au cœur.

Bain de foule, sourires et poignées de mains. Le camp Juppé sera t-il à pareille fête à l'issue du second tour ? Réponse imminente. - Radio France
Bain de foule, sourires et poignées de mains. Le camp Juppé sera t-il à pareille fête à l'issue du second tour ? Réponse imminente. © Radio France - Esteban Pinel

Les règles de vote sont inchangées. Environ 10 300 bureaux seront encore ouverts ce dimanche pour déterminer qui de François Fillon ou d'Alain Juppé sera candidat à l'élection présidentielle de mai prochain.