Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Deux maires refusent de célébrer des mariages à Marseille pour protester contre les "rodéos urbains"

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Les maires de secteurs marseillais Yves Moraine et Sabine Bernasconi interpellent le préfet de police des Bouches-du-Rhône et annoncent qu'ils refusent de procéder à des mariages dont les participants auraient provoqué à proximité immédiate ou dans leur mairie des "rodéos urbains".

Le coup de gueule de deux élus marseillais contre les rodéos urbains (photo d'illustration)
Le coup de gueule de deux élus marseillais contre les rodéos urbains (photo d'illustration) © Maxppp -

Marseille, France

Deux maires de secteurs Les Républicains (LR) de Marseille ont saisi le préfet de police pour lutter contre les "rodéos urbains". Yves Moraine, maire des 6e et 8e arrondissements, et Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7e arrondissements, protestent dans un courrier adressé à Olivier de Mazières contre "le comportement de ces convois de véhicules (qui) met en danger les citoyens". Les deux élus écrivent que "la situation ne cesse d'empirer" à l'occasion des mariages "sur les avenues du Prado 1 et 2, la corniche Kennedy, la promenade de la Plage et certaines artères adjacentes". 

Conduite en sens interdit et blocage de la circulation

Yves Moraine et Sabine Bernasconi constatent que "des convois de véhicules accompagnant les mariages s'affranchissent, en toute impunité, des règles du code de la route et multiplient les infractions". Ils en dressent ensuite dans ce courrier la liste : stationnement en pleine voie avec blocage de la circulation sur plusieurs files, conduite en sens interdit, circulation à vive allure, franchissement des feux tricolores, individus sur les portières et les capots.

"On sanctionne un stationnement irrégulier, mais pas des gens qui grillent les feux." (Yves Moraine)

"Nos concitoyens ne supportent plus ces cortèges, insiste Yves Moraine, joint par France Bleu Provence. Ce qui est étonnant de la part des autorités, c'est qu'on va sanctionner un simple stationnement irrégulier et on laisse faire ces gens qui vont à contre-sens et qui grillent tous les feux rouges", observe le chef de file de la majorité LR au conseil municipal de Marseille. 

Des refus de célébrer des mariages dès ce week-end 

Yves Moraine et Sabine Bernasconi annoncent qu'ils refuseront à partir du week-end prochain, de procéder à tout mariage "dont les participants auraient provoqué, à proximité immédiate ou au sein de leur mairie, en particulier à Bagatelle, la mise en danger de concitoyens". Ils demandent au préfet de police de "prendre des mesures rapides et strictes".
 

Choix de la station

France Bleu