Politique

A deux semaines de la primaire de la droite et du centre, Alain Juppé en campagne en Périgord

Par Morgane Schertzinger, France Bleu Périgord samedi 5 novembre 2016 à 18:45

Alain Juppé fait campagne en Périgord, à Sarlat, au côté du maire de la ville, son ami, Jean-Jacques De Peretti.
Alain Juppé fait campagne en Périgord, à Sarlat, au côté du maire de la ville, son ami, Jean-Jacques De Peretti. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

La Dordogne était sur la route de son tour de France. Alain Juppé était ce samedi en campagne en Périgord. A deux semaines du premier tour de la droite et du centre, le candidat favori des sondages cherche encore des soutiens dans un département qui paraît acquis.

Sur le marché de Sarlat ce samedi matin, Alain Juppé est venu serrer des mains. A deux semaines de la primaire de la droite et du centre, le candidat favori des sondages a montré qu'il voulait gagner et que le soutien des électeurs était plus que jamais nécessaire.

Alain Juppé a passé un peu plus d'une heure et demi à Sarlat avant de partir pour Terrasson et la Corrèze. - Radio France
Alain Juppé a passé un peu plus d'une heure et demi à Sarlat avant de partir pour Terrasson et la Corrèze. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

Et les électeurs périgourdins semblent répondre à l'appel : "Moi c'est sûr, je voterai pour lui et ça fait longtemps que je l'ai décidé", affirme une commerçante d'Auriac-du-Périgord, assise derrière son stand.

Monsieur Juppé, je pense qu'il est en bonne voie pour briguer le poste. Je pense que c'est un homme d'Etat, il a toutes ses chances
— Jean-Pierre, commerçant sur le marché de Sarlat

ECOUTER | Sur le marché de Sarlat, Alain Juppé a pour sûr des soutiens, comme Jean-Pierre

Un programme applaudi

De son côté, Alain Juppéne lâche rien : "La primaire c'est dans quinze jours, il faut y aller ! Rien n'est acquis, ne vous laissez pas impressionner par les sondages", scande-t-il devant un parterre de 350 personnes réunies au centre culturel de Sarlat.

Sur scène, le maire de Bordeaux a évoqué pendant une demi-heure les sujets majeurs de son programme. La situation des collectivités territoriales d'abord - Alain Juppé n'étant pas favorable à la nouvelle grande région, la ruralité et les territoires ruraux ensuite - des espaces qu'il faut rééquilibrer selon lui, les déserts médicaux contre lesquels il faudrait lutter mais aussi l'agriculture. Son programme a été largement applaudi.

Place de la Liberté à Sarlat, Alain Juppé s'est arrêté pour serrer chaque main, toujours au côté de Jean-Jacques De Peretti. - Radio France
Place de la Liberté à Sarlat, Alain Juppé s'est arrêté pour serrer chaque main, toujours au côté de Jean-Jacques De Peretti. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord