Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Deux-Sèvres : décès du socialiste Joël Misbert

mercredi 15 novembre 2017 à 16:17 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

Joël Misbert, est décédé ce mardi à l'âge de 66 ans. Le socialiste était maire de Vallans et avait été élu plus de 20 ans au département des Deux-Sèvres.

Joël Misbert était maire de Vallans, dans les Deux-Sèvres, depuis 1989
Joël Misbert était maire de Vallans, dans les Deux-Sèvres, depuis 1989 - Photo DR (mairie de Vallans)

Vallans, France

Joël Misbert est décédé, ce mardi, à l'âge de 66 ans. Le socialiste était maire de Vallans, dans le marais poitevin, depuis 1989. Il avait également été conseiller général du canton de Frontenay-Rohan-Rohan entre 1994 et 2015. En mars 2016, il avait eu un accident cardio-vasculaire mais malgré cela, il avait continué a assumé sa fonction de maire. Il était aussi vice-président de la CAN, chargé de l'assainissement et des eaux pluviales.

"Il y a onze ans, c'est Joël Misbert qui m'a fait découvrir le marais poitevin", Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres

Pascal Duforestel, patron du PS dans les Deux-Sèvres, rend hommage à « un progressiste discret et humaniste qui a participé à l’avènement de nombreuses avancées sociales et politiques dans le département ». La députée socialiste Delphine Batho salue « un indéfectible soutien, toujours de bon conseil, toujours optimiste » et « un inlassable défenseur du marais ».

Après le décès d'Eric Gautier, ancien président du département, fin octobre, c'est une nouvelle figure locale de la gauche qui s'éteint.