Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux-Sèvres : Le conseil départemental vote une hausse des impôts

-
Par , France Bleu Poitou
Deux-Sèvres, France

Le département a voté le budget 2018 ce vendredi 22 décembre. Un budget qui s'élève à 330 millions d'euros. Mais les élus de la majorité ont aussi dû se résoudre à augmenter la taxe foncière pour faire face notamment à la baisse des dotations de l'Etat.

Le département a décidé d'augmenter la taxe foncière dans les Deux-Sèvres pour compenser la baisse de dotations de l'Etat.
Le département a décidé d'augmenter la taxe foncière dans les Deux-Sèvres pour compenser la baisse de dotations de l'Etat. © Maxppp - Bruno Levesque

330 millions, c'est le montant du budget du département des Deux-Sèvres pour l'année 2018.  Il est consacré aux deux tiers à la solidarité, principale compétence du conseil départemental. La collectivité prévoit aussi d'investir 45 millions d'euros dans des investissements avec la création d'une nouvelle route, de quatre kilomètres et demi, pour desservir l’hôpital nord Deux-Sèvres.  

Mais pour boucler ce budget, la majorité a dû se résoudre à augmenter la taxe foncière, alors qu'elle avait promis, lors de son élection en 2015, un "stop fiscal". Mais face à la baisse des dotations versée par l'Etat et les nouvelles règles de gestion imposées par le gouvernement, la majorité départementale a dû faire un choix, explique Gilbert Favreau, le président du conseil départemental : " soit on baisse les bras et on continue à tirer sur les dépenses de fonctionnement, soit on diminue les investissements. Et moi j'ai la conviction que l'investissement c'est la vie du département et des Deux-Sévriens."

L'augmentation de la fiscalité est dénoncée par l'opposition de gauche qui a voté contre. Pour elle, c'est un "reniement des promesses faites par la majorité." 

Selon les calculs réalisés par le département, cette hausse de la taxe foncière devrait rapporter plus de 7 millions d'euros au département

Choix de la station

À venir dansDanssecondess