Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Tensions entre nationalistes et antifascistes devant la préfecture de Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

Quelque 400 militants nationalistes et antifascistes se sont fait face ce lundi devant la préfecture de Montpellier.

Le groupe antifasciste fait face à la préfecture.
Le groupe antifasciste fait face à la préfecture. © Radio France - Sarah Nedjar

Montpellier, France

La préfecture de Montpellier a été le théâtre de tensions lundi 11 novembre, à 15h. Les militants nationalistes et antifascistes se sont fait face, à quelques mètres de distance, encadrés par un important dispositif policier.

À l'appel du collectif identitaire Ligue du Midi, plusieurs figures de l’extrême droite ont échangé en place publique sur le thème "Insécurité, terrorisme islamiste : ça suffit !" Parmi les militants présents, des membres du Cercle citoyens patriotes ou encore de Dissidence française, parfois venu de Nîmes, Bordeaux et des Cévennes.  Le nombre de personnes dans ce groupe était estimé à 130 personnes, selon les policiers. Richard Roudier était lui-même présent.

Dans la rue Foch, 200 militants antifascistes donnent de la voix : ils scandent "Montpeul est antifa !" en direction des militants de la Ligue du Midi. Dans leurs mains, plusieurs drapeaux, notamment des drapeaux communistes et du NPA.

La foule n'est pas allée jusqu'à l'affrontement. En fin d'après-midi, les deux groupes se sont dispersé dans le calme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu