Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Didier Guillaume à Biarritz pas en campagne mais pour "parler agriculture" à Lurrama

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Didier Guillaume, qu'on dit intéressé par la mairie de Biarritz est venu ce samedi à Lurrama, le salon de l'agriculture paysanne basque pour y rencontré les organisateurs et échanger avec les éleveurs et producteurs.

Michel Veunac à droite et Didier Guillaume sur le stand des vins Irouléguy
Michel Veunac à droite et Didier Guillaume sur le stand des vins Irouléguy © Radio France - Stéphane Garcia

Biarritz, France

Se présentera-t-il pour les prochaines municipales à Biarritz ? C'est en tout cas en tant que ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, que Didier Guillaume était présent ce samedi à Lurrama, le salon de l'agriculture paysanne qui se tient à la Halle Irraty à Biarritz cette semaine. Arrivé à 11h30, le ministre a d'abord rencontré les organisateurs de l'événement, avec qui il a échangé pendant une heure sur les problématiques du monde agricole.

Le problématiques agricoles basques

Puis, pendant 1h30, Didier Guillaume a déambulé dans les allées de la Halle Irraty, entre les stands gourmands et les enclos animaliers. Histoire de "serrer des louches", de se confronter aux demandes du monde agricole, et de répondre aux questions sur le modèle basque : le loup et l'ours dans les Pyrénées, la PAC (politique agricole commune), les retraites, le foncier, le prix de ventes de la production, etc. Il a notamment donné son avis sur la question de l'office publique agricole alimentaire,souhaité par le syndicat ELB. 

Je m'exprimerai une fois les résultats de l'étude lancée par l'agglomération connues. Je ne suis pas bloqué mais la position du gouvernement est très claire : on ne fait pas de différence entre les territoires et les départements de France.

Les municipales à Biarritz ?

Quant à la question de savoir si Didier Guillaume compte s'aligner au départ pour les prochaine municipales à Biarritz, le ministre reste vague. 

"Je suis venu ici parler agriculture [...] c'est votre question mais ceci est ma réponse. Voilà tout.

Un flou entretenu, alors qu'il avait l'occasion de tuer la rumeur. D'autant que lors de sa venue à Lurrama, il a été reçu et accompagné tout au long par Michel Veunac, le mairie biarrot candidat à sa propre succession. "Chaque fois qu'un ministre fait le déplacement, je viens, en tant que maire de Biarritz. Pour l'instant, aujourd'hui, je suis maire de la commune et j'accueille Didier Guillaume. Et je le connais depuis longtemps."

Pour l'heure, la République en Marche n'a pas officialisé son soutient au maire de Biarritz. "Je pense que j'aurai le soutien de LRem. J'ai déjà le soutien du président de la République, donc j'attends."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu