Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Diffusion d'une vidéo intime et retrait de la candidature de Benjamin Griveaux : Caroline Janvier choquée

-
Par , France Bleu Orléans

Après le retrait de la candidature de Benjamin Griveaux aux municipales à Paris, suite à la diffusion d'une vidéo intime mettant en scène le candidat LREM, la députée du Loiret Caroline Janvier se dit choquée : "c'est très grave et ça nuit au débat démocratique".

La députée LREM du Loiret Caroline Janvier, le 5 janvier 2019
La députée LREM du Loiret Caroline Janvier, le 5 janvier 2019 © Maxppp - Christophe Morin

La classe politique est unanime depuis ce vendredi matin pour dénoncer une "foire aux ordures", une "abomination", "un naufrage voyeuriste", après le retrait de Benjamin Griveaux de la campagne des municipales à Paris, suite à la diffusion sur le web d'une vidéo intime du candidat LREM.  La députée LREM du Loiret Caroline Janvier se dit "choquée".

"Je suis très choquée qu'une vidéo relayée sur les réseaux sociaux et relevant de la vie intime d'un candidat aux municipales puisse avoir un effet sur la campagne et aboutir au retrait d'un candidat", explique la députée du Loiret à France Bleu Orléans.

Caroline Janvier poursuit : "ce n'est pas à la hauteur des enjeux démocratiques et c'est très grave : dorénavant, les responsables politiques, et au-delà les personnalités publiques, sont à la merci d'effraction de leur vie intime, de piratages de vidéos, et ça nuit, au final, aux électeurs et à la qualité du débat démocratique. C'est très inquiétant."Retrait de 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu