Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Centenaire de la Première Guerre mondiale

Emmanuel Macron en visite à Morhange pour le centenaire de la Première Guerre mondiale

lundi 5 novembre 2018 à 9:16 - Mis à jour le lundi 5 novembre 2018 à 11:30 Par Magali Fichter, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

C'est la deuxième étape, ce lundi, du voyage du président sur les traces de la Grande guerre : Morhange, en Moselle, qui fut le lieu de l'une des batailles les plus sanglantes de 14-18. La cérémonie a lieu à 10h devant le Monument du Souvenir, qui surplombe la commune.

Emmanuel Macron, le 11 novembre 2017 à Paris
Emmanuel Macron, le 11 novembre 2017 à Paris © Maxppp -

Morhange, France

Emmanuel Macron est à Morhange, ce lundi matin. La commune de Moselle forte de 3.500 habitants est l'une des étapes du "périple" du président dans le Grand Est, après Strasbourg dimanche et avant de prendre la direction de la Meurthe-et-Moselle ce lundi après midi. Une étape clé dans les commémorations du centenaire de la Grande guerre, puisque Morhange fut le théâtre d'une terrible bataille en août 1914 : une très lourde défaite française avec au moins 7.000 soldats tués - moitié moins du côté allemand, et des milliers de blessés et de prisonniers.

11h30 - Départ pour Pont à Mousson.

La journée du président de la République se poursuit en Lorraine. Elle commence par un déjeuner républicain à Pont à Mousson.

Le programme du président de la république pour la célébration du centenaire de la première Guerre Mondiale - Visactu
Le programme du président de la république pour la célébration du centenaire de la première Guerre Mondiale © Visactu

Morhange : une bataille oubliée

Emmanuel Macron est le premier président à se recueillir officiellement le site de cette bataille méconnue. Le général de Gaulle s'était rendu à Morhange en juillet 1961, mais pas sur le site de la bataille.

10h30 - Les élus de Moselle en profitent pour lui glisser leurs doléances

Patrick Weiten, le président du conseil départemental explique qu'il a fait passer un message au Président. Il souhaiterait que la Moselle soit différencié au même titre que l’Alsace.

Jean Rottner, le président de la région Grand Est a cette petite phrase : "les élus locaux ne sont pas des sous-traitants de l’Elysée".

Fabien Di Filippo, député LR de la 4ème circonscription de Moselle explique lui que le président est en décalage avec la réalité : "Toutes les cérémonies ne feront pas oublier la réalité".

10h10 - Emmanuel Macron passe les troupes en revue. 

Il se fait raconter les événements qui se sont passé à Morhange en 1914. Le président dévoile une plaque en hommage à ceux qui ont combattus. Dessus il est inscrit : "cent ans après, leur sacrifice nous oblige à défendre la paix".

Emmanuel Macron passe en revue les troupes lors de sa visite à Morhange - Radio France
Emmanuel Macron passe en revue les troupes lors de sa visite à Morhange © Radio France - Magali Fichter
Premier jour en Lorraine, à Morhange pour la visite d'Emmanuel Macron qui commémore le centenaire de la Grande Guerre - Radio France
Premier jour en Lorraine, à Morhange pour la visite d'Emmanuel Macron qui commémore le centenaire de la Grande Guerre © Radio France - Magali Fichter

10H : Emmanuel Macron arrive à Morhange

Avant la cérémonie, le périmètre bouclé

La cérémonie a  lieu au monument du Souvenir de Morhange, sur la colline de la Potence, qui surplombe la commune, en présence de 700 invités, mais seulement 75 habitants de la commune. Des élus sont présents, mais aussi différentes unités militaires, des élèves des écoles et collèges alentours, ainsi que des représentants associatifs.

9h : Tout le périmètre autour du monument est bouclé et inaccessible en voiture. 

La sécurité est impressionnante - Radio France
La sécurité est impressionnante © Radio France - Magali Fichter

Emmanuel Macron doit rester sur place jusqu'à 11h30, avant de se rendre à la prochaine étape de son voyage, à Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle).