Politique

Manifestation contre la loi Travail : pas d'incidents majeurs à Paris mardi

Par Martine Bréson, Adrien Bossard et France Bleu, France Bleu Paris et France Bleu mardi 28 juin 2016 à 14:10 Mis à jour le mardi 28 juin 2016 à 18:36

Manifestation du 28 juin 2016 à Paris
Manifestation du 28 juin 2016 à Paris © Radio France - Adrien Bossard

Près de 2500 policiers ont été mobilisés à Paris pour sécuriser le cortège et le parcours de la manifestation contre la loi Travail mardi 28 juin 2016. Il y a eu des tensions mais pas d'incidents majeurs durant le défilé qui reliait Bastille à la place d'Italie.

Les forces de l'ordre étaient extrêmement présentes à Paris sur tout le trajet de la manifestation contre la loi Travail mardi 28 juin 2016. Malgré 39 interpellations qui ont eu lieu principalement avant le début du défilé, les casseurs ont réussi à rentrer dans le périmètre. Ils ont été poussés en tête de cortège. Il y a eu quelques échauffourées mais pas d'incidents majeurs. Les filtrages à Bastille et la fermeture des rues adjacentes sont des mesures qui ont été plutôt efficaces. La manifestation a rassemblé 15.000 personnes selon la préfecture de police, 55.000 personnes selon le syndicat FO. La CGT a déjà programmé une nouvelle journée de grève et de manifestation pour le 5 juillet, jour du vote du texte de loi en deuxième lecture à l'Assemblée nationale. Mardi soir, le Sénat a adopté une version durcie de la loi Travail par 185 voix contre 156.   

Revivez la manifestation parisienne de mardi contre la loi Travail 

18h00 : la place d'Italie se vide petit à petit. La manifestation s'est plutôt bien déroulée. Les syndicats donnent rendez-vous aux manifestants le 5 juillet.

17h30 : tout le cortège est arrivé place d'Italie. Il reste encore plusieurs dizaines de personnes sur les lieux mais le gros des manifestants s'est dispersé. Les forces de l'ordre prennent position autour de la place. Les manifestants ont jusqu'à 18h00 pour partir.

16h22 : la tête du cortège est arrivée place d'Italie qui marque la fin du parcours. Il y a eu 39 interpellations.

16h13 : la préfecture de police évalue à 14.00 à 15.000 le nombre de manifestants contre la loi Travail à Paris . FO en avait compté 55.000.

16h07 : une personne aurait été interpellée au cours de la manifestation. Elle est soupçonnée d'avoir jeté un objet incendiaire. Cinq canons à eau auraient été disposés sur le parcours.

16h05 : l'ambiance est tendue avec quelques échauffourées sans gravité pour l'instant.

15h55 : le syndicat FO annonce que la manifestation rassemble 55.000 personnes ce mardi à Paris.

15h35 : vu dans le cortège

15h00 : alors que la manifestation vient tout juste de démarrer, des casseurs ont commencé à agir. Ils ont tenté de détruire un abribus à coup de pieds. Ils ont été dispersés et les forces de l'ordre sont intervenues pour faire avancer le défilé. Environ 200 personnes encagoulées, masquées et habillées en noir s'étaient glissées devant la tête de cortège. Ils ont aussi lancé des pavés sur les forces de l'ordre qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène.

14h40 : la manifestation est partie de la place de la Bastille. Des policiers et des grilles bloquent les cinquante-et-une rues adjacentes. Parallèlement au cortège officiel, un groupe de manifestants était à la Bourse du travail, encerclé par des CRS.

14h30 : la CGT annonce une nouvelle journée d'action pour le mardi 5 juillet 2016.

14h10 : le filtrage à Bastille a déjà permis d'interpeller 24 personnes selon la préfecture de police. Les commerces sont en train de fermer sur le trajet de la manifestation. Des barrages sont installés sur toutes les rues qui permettent d'accéder au parcours principal.

La préfecture de police a autorisé la manifestation contre la loi Travail proposée par les syndicats. Le parcours retenu pour ce mardi conduit les opposants à la loi Travail de Bastille à la place d'Italie. Le parcours est très sécurisé. Près de 2500 policiers et gendarmes sont mobilisés. Aucune voiture n'a été autorisée à se garer sur le trajet. Les commerçants doivent fermer leur boutique à 14h00, la station service doit tout arrêter à midi. Des fouilles et des contrôles sont prévus à Bastille. Une centaine de personnes ont été interdites de manifestation. Les rues qui permettent d'accéder au trajet principal seront fermées et sécurisées.