Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

DIRECT - Régionales en Centre-Val de Loire : suivez le débat sur France Bleu

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry, France Bleu Orléans, France Bleu Touraine

A neuf jours du premier tour des élections régionales en Centre-Val de Loire, France Bleu Orléans, France Bleu Berry et France Bleu Touraine organisent un débat entre les principaux candidats ce vendredi soir en direct depuis l'hôtel de région.

Nicolas Forissier, François Bonneau, Marc Fesneau, Aleksandar Nikolic et Charles Fournier débattent ce vendredi sur France Bleu.
Nicolas Forissier, François Bonneau, Marc Fesneau, Aleksandar Nikolic et Charles Fournier débattent ce vendredi sur France Bleu. © Radio France - Antoine Denechère

Qui sera le président de la région Centre-Val de Loire au soir du 27 juin ? La région est dirigée par la gauche depuis 1998 et son président socialiste sortant, François Bonneau, à la tête de l'exécutif depuis 2007, vise un nouveau mandat. Face à lui, six candidats se sont déclarés. 

A quelques jours seulement du premier tour, France Bleu organise un débat en direct ce vendredi 11 juin entre les principaux candidats. Il se déroule de 18h10 à 19h depuis l'Hôtel de région à Orléans. 

Suivez le débat en direct 

Aucun candidat ne s'impose franchement dans les sondages du deuxième tour

Dans le dernier sondage Ipsos pour France 3 - France Bleu publié ce mercredi 9 juin, la victoire est très incertaine. Aucun candidat ne se détache. Au premier tour, certes, le Rassemblement national emmené par Aleksandar Nikolic est en tête des intentions de vote, mais le deuxième tour ne voit personne s'imposer. En cas de quadrangulaire, le candidat LREM-Modem Marc Fesneau le candidat de la droite et centre Nicolas Forissier seraient battus. En revanche, si l'un des deux ne se présente pas au second tour et donc que le scrutin se joue sur une triangulaire, les trois candidats seront dans un mouchoir de poche.

Qui va gérer les deux milliards d'euros de budget?

La région Centre-Val de Loire, ce sont six départements, seule région à avoir gardé son périmètre après la fusion des régions en 2016. Son budget pour 2021 s'élève à près de deux milliards d'euros dont 700 millions prévus pour l'investissement, soit 300 millions de plus qu'en 2020. C'est sur cette question de la gestion des deniers publics que les candidats sont très différents, d'autant qu'une partie de la somme va directement dans le développement économique, compétence majeure du conseil régional (avec les transports et les lycées). Après quatre confinements et une économie au ralenti, l'équipe élue devra faire des choix forts. On regardera notamment avec attention le secteur du tourisme qui représente chaque année 3,5 milliards d'euros en moyenne. C'est 5% du PIB de la région et plus de 33.000 emplois.

La santé, thématique essentielle par les électeurs

Des établissements endettés, des hôpitaux parfois obsolètes, le tableau de la santé n'est pas reluisant en Centre-Val de Loire. La réalité est différente suivant les départements, entre les ruraux et les urbains, entre déserts médicaux et métropoles bien dotées, entre Tours et son centre hospitalier universitaire (qui va être rénové d'ici 2026 sur un seul site) et l'hôpital de Vierzon par exemple qui craint pour son avenir malgré 70 millions d'euros débloqués par l'Etat en 2019. On pourrait aussi parler de l'hôpital du Blanc qui a encore vu partir un spécialiste, un cardiologue, il y a quelques semaines. Preuve des difficultés des systèmes de santé dans la région, L'Etat a annoncé un plan de 517 millions d'euros dans le système de santé du Centre-Val de Loire pour réduire la dette et moderniser les établissements. L'hôpital d'Orléans a lui été pointé du doigt par la chambre régional des comptes, défini comme "surdimensionné", de quoi ulcérer le maire Serge Grouard.

La sécurité, enjeux majeur pour les habitants du Centre-Val de Loire

Derrière la santé, comme ailleurs en France, les habitants du Centre-Val de Loire veulent des réponses et des solutions aux problèmes de délinquance. C'est le deuxième thème attendu dans cette campagne. Pour autant, ce thème n'est pas dans les compétences du conseil régional. La sécurité dépend des préfectures et des mairies. Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, a été interpellé lors de son déplacement dans le Loiret en mars. Des gendarmes l'ont alerté sur le manque d'effectifs, la délinquance, le traitement des dossiers sensibles comme les violences intrafamiliales mais aussi les problèmes logistiques qu'ils rencontrent : des logiciels informatiques défaillants et une flotte de véhicules vieillissantes. Gérald Darminin a promis des budgets supplémentaires. Il a aussi fait la tournée des villes pour annoncer des augmentations d'effectifs dans les commissariats, comme à Châteauroux, à Bourges et Vierzon, à Orléans et Montargis, ou encore à Tours.

Sept têtes de liste sont en course pour les élections régionales en Centre-Val de Loire
Sept têtes de liste sont en course pour les élections régionales en Centre-Val de Loire © Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess