Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les indépendantistes remportent la majorité absolue en Catalogne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu
Perpignan, France

Avec 81,7% de votants, jamais une élection régionale n'avait autant mobilisé en Catalogne. Très divisés, les indépendantistes remportent la majorité absolue en sièges au Parlement, mais pas en voix.

 Election en Catalogne
Election en Catalogne © Maxppp - Johan BEN AZZOUZ

Retour à la case départ. Comme en 2015, le bloc indépendantiste remporte la majorité des sièges au Parlement catalan. Mais comme en 2015, il est minoritaire en terme de voix (47,5%). 

"C'est une victoire que personne ne peut discuter" réagit l'ancien président destitué Carles Puigdemont, depuis Bruxelles où il est en exil. Les indépendantistes qui partaient en ordre dispersé décrochent 70 sièges au Parlement de Catalogne, soit deux de plus que la majorité absolue.  

-

Pour autant, les indépendantistes paraissent plus que jamais écartelés entre deux pôles. Les voix se partagent presque à parts égales entre le parti de droite "JxCat" du président destitué Carles Puigdemont (21,7%) et le parti de gauche "ERC" de son ancien vice-président Oriol Junqueras (21,4%).  La Cup (extrême gauche indépendantiste) ne récolte que des miettes.  

Les anti-indépendance majoritaires en voix

Face à eux, le parti Ciutadans, fondé pour contrer les nationalistes, réalise une percée spectaculaire. Avec plus d'un quart des voix, il se classe en première position et s'arroge 36 sièges. Le Parti socialiste catalan complète le quarté de tête avec 13,9% des voix. 

Le référendum sur l'indépendance avait littéralement coupé en deux la Catalogne. Là voilà désormais éparpillée en mille morceaux. "Je reste inquiet de la situation et du blocage possible. Dialogue, responsabilité, respect de la Constitution espagnole s’imposent", réagit l'ancien Premier ministre Manuel Valls.

Selon la Vanguardia, la Catalogne restera sous tutelle de Madrid jusqu'à ce que le Parlement se choisisse un président. Autant dire que cela risque de prendre du temps. La date-butoir est fixée au 6 févier. 

Revivez le live de cette soirée

23h16 - Le Parti de gauche radicale Podemos pourrait bientôt jouer un rôle d'arbitre. Avec plus de 7% des voix, il remporterait 8 sièges. Bien que le parti ne soit pas indépendantiste, l'une de ses chefs de file, la maire de Barcelone Ada Colau, s'est toujours prononcé en faveur d'un référendum. 

23h10 - Les résultats se figent, alors que 94% des bulletins sont désormais comptabilisés. Le bloc indépendantiste remporte la majorité absolue au Parlement avec 70 sièges : 34 pour JxCat (indépendantistes de droite), 32 pour l'ERC (indépendantistes de gauche) et 4 pour la Cup (extrême-gauche). Maintenant, il va falloir s'entendre...

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

23h01 - Même s'ils sont en passe de remporter les élections, les indépendantistes ne remportent pas la majorité absolue des voix. Cela dit, les partis prônant l'organisation d'un nouveau référendum (qu'ils soient pour ou contre l'indépendance) sont majoritaires en voix...

23h00 - Le Parti Ciutadans, fondé pour lutter contre les indépendantistes, arrive en tête avec plus de 25% des voix (36 sièges).  Mais ce ne sera pas suffisant pour contrer le bloc indépendantiste.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

22h48 - Le bloc indépendantiste est littéralement coupé en deux ! Contrairement à ce qu'annonçaient les sondages, le parti JxCat du président déchu Carles Puigdemont (Droite) est au coude à coude avec l'ERC, le parti de son ancien vice-président Oriol Junqueras (Gauche). La bataille pour la présidence du Parlement s'annonce sanglante.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

22h42 - Les résultats se resserrent encore. Après dépouillement de 82,5% des bureaux, le bloc indépendantiste obtient toujours de justesse la majorité absolue avec 69 sièges  (Il en faut 68). Mais pas la majorité en terme de voix (47,5%). Le résultat ressemble à celui des dernières élections, qui avaient débouché sur le référendum.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

22h15 - Alors que plus de 60% des bureaux sont désormais dépouillés, l'effondrement du Parti Popular du Premier ministre espagnol Mariano Rajoy se confirme. Le PP n'est crédité que de 4 sièges sur 135, contre 11 lors des précédentes élections.

© Radio France -

22h10 - 52,3% des bureaux sont désormais dépouillés et le résultat est toujours aussi incertain. Le bloc indépendantiste (Erc, JxCat et Cup) est crédité de 70 sièges au Parlement, soit 2 de plus que la majorité absolue. Mais c'est le parti anti-indépendance Ciutadans qui fait toujours la course en tête avec plus de 25% des voix. Le résultat des grandes villes sera déterminant.

Le point à 22h avec notre envoyé spécial à Gérone, Sébastien Berriot

21h41 - Alors que bientôt un quart des bureaux a été dépouillé, le bloc indépendantiste fait toujours la course en tête en nombre de sièges, mais plus en nombre de voix. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

21h31 - Sur 11,74% de bureaux dépouillés, le parti anti-indépendance Ciutadans vire en tête pour la première fois de la soirée, avec plus de 24% des voix. Mais le bloc indépendantiste est toujours donné gagnant. 

21h29 - Selon la Vanguardia, la Catalogne restera sous tutelle de Madrid le temps que le nouveau Parlement sorti des urnes se choisisse un nouveau président. La date-butoir est fixée au 6 février.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

21h23 - Comme prévu, les premiers résultats sont très serrés. Sur 7,77% de bureaux dépouillés, le bloc indépendantiste obtiendrait 71 sièges au Parlement catalan. La majorité absolue est à 68 sièges. 

21h14 - Sur 3,48% de bureaux dépouillés, le parti JXCat du président destitué Carles Puigdemont arrive en tête. Mais les résultats sont pour l'instant en trompe-l’œil. Seules des petites communes rurales ont achevé le dépouillement et transmis les résultats.

20h49 - Patience ! Seuls 0,41% des bulletins sont actuellement dépouillés et comptabilisés. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

20h35 - Le président déchu Carles Puigdemont est arrivé au Palais des Congrés de Bruxelles, où il doit s'exprimer à partir de 21 heures. De son côté, le Premier Ministre espagnol Mariano Rajoy est arrivé au siège du Parti Popular à Madrid.

Estimations publiées par le journal La Vanguardia
Estimations publiées par le journal La Vanguardia - La Vanguardia

20h30 -  Le décompte des voix peut être suivi en direct sur le site de la Generalitat de Catalogne, ici.

20h18 - Un autre sondage publié par le journal La Vanguardia donne la victoire au bloc indépendantiste. Mais c'est le parti anti-indépendance Ciutadanos qui arriverait en tête.

Premières estimations de la télévision publique catalane TV3
Premières estimations de la télévision publique catalane TV3 -

20h15 - Selon une première estimation de  Catalunya Ràdio, les indépendantistes de l’ERC récolteraient 33 sièges, Ciutadanos 32 sièges, « Junts par Catalunya » de Carles Puigdemont 26 sièges, PSC 20 sièges, Catalogne En Comú-Podem 10 sièges, CUP 8 sièges et le PP de Mariano Rajoy 6 sièges.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

20h07 - Le taux de participation à 18 heures est de 68,32 %, en hausse de 5 points par rapport aux élections de 2015.

20h05 - Des centaines de journalistes du monde entier sont mobilisés pour couvrir les élections de Catalogne. Au siège du Parti Ciutadanos, 400 journalistes se sont faits accréditer, représentant 108 médias (dont plus de la moitié sont étrangers). Au siège électoral de « Junts par Catalunya », 120 médias sont accrédités, selon le journal La Vanguardia.

20h00 – Fermeture des bureaux de vote. Le dépouillement va pouvoir commencer. Une estimation portant sur 80% des suffrages est attendue vers 22 heures. La puissante association indépendantiste ANC, qui dit craindre des manipulations, a déployé 4.000 bénévoles dans les bureaux de vote pour surveiller le dépouillement et collecter les résultats.

19h40 - L'ancien président déchu de Catalogne Carles Puigdemont, en exil à Bruxelles, n'a pas pu voter dans son fief, le village de Sant-Julia-de-Ramis prés de Gérone. 

Correspondance de Sébastien Berriot depuis Sant-Julia de Ramis

19h24 - Le taux de participation à 16 heures est de 68,32 %, selon les résultats indiqués sur le site du Parlement de Catalogne. C'est une participation en hausse par rapport aux élections de 2015 : 63,12 % des électeurs s'étaient déplacés.                

Reportage dans un bureau de vote de Barcelone

19h00 - Les bureaux de vote ferment à 20 heures en Catalogne.  La participation devrait battre des records à l'occasion de ces élections régionales qui s'apparentent à un nouveau référendum pour ou contre l'indépendance.

Ces élections anticipées ont été convoquées par Madrid, suite à la mise sous tutelle de la Catalogne quelques jours après la "déclaration d'indépendance".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les sondages prévoient un résultat extrêmement serré. Mais nombre d'analystes tablent sur un gouvernement dirigé par les indépendantistes.

Ce scrutin se déroule dans un climat tendu et des circonstances exceptionnelles, puisque certains candidats indépendantistes se trouvent en exil et d’autres en prison.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Quel que soit le résultat, aucun parti ne devrait être en mesure de gouverner seul. Il faudra donc faire des alliances. 

Lors du dernier scrutin en 2015, les indépendantistes avaient pour la première fois remporté une majorité des sièges au Parlement, avec 47,8% des suffrages et déjà un record historique de participation (75%). 3

Choix de la station

À venir dansDanssecondess