Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Valéry Giscard d'Estaing

Disparition de Valéry Giscard d'Estaing : "C'était un grand européen", souligne la Nîmoise Hélène Dorlhac

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le décès de l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing suscite une pluie de réactions et d'hommages dans la classe politique française.

Hélène Dorlhac de Borne, ex Secrétaire d'État à la Condition pénitentiaire (74-76)
Hélène Dorlhac de Borne, ex Secrétaire d'État à la Condition pénitentiaire (74-76) © Maxppp - Keystone Pictures USA / ZUMAPRESS/MAXPPP

L'ancien président Valéry Giscard d'Estaing est mort mercredi soir à 94 ans "entouré de sa famille" dans sa propriété d'Authon dans le Loir-et-Cher, "des suites du Covid" ont précisé ses proches. L'ancien chef de l'Etat (1974-1981) avait été hospitalisé à plusieurs reprises ces derniers mois pour des problèmes cardiaques.

Les réactions en direct sur France Bleu Gard Lozère 

La Nîmoise Hélène Dorlhac a été secrétaire d'État (1974-76) sous Valéry Giscard D'Estaing. "J'ai été une de ses quatre femmes ministres secrétaires d'État. C'était un président à la fois jeune et extrêmement intelligent. Surtout, ce qui m'avait frappé, c'est que c'était un grand européen. C'est lui d'ailleurs qui a décidé que le Parlement européen soit élu au suffrage universel."

Hélène Dorlhac était chargée de la condition pénitentiaire. "Il disait que la dignité humaine doit être respectée derrière les hauts murs, c'était s phrase. Les prisons étaient dans un état catastrophique. Il était pour plus de justice, contre les inégalités."

D'autres réactions en direct sont à suivre sur FB Gard Lozère :

  • 7h50, Julien Sanchez, maire RN de Beaucaire ;
  • 8h, Jacques Blanc, Président du conseil régional de Languedoc-Roussillon (1986-2004) ;
  • 8h20, Pierre Morel à L'Huissier (député Lozère).
Choix de la station

À venir dansDanssecondess