Politique

La fronde des maires normands contre la baisse des subventions de l'Etat

Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) vendredi 18 septembre 2015 à 15:54

Bannière des maires de France contre la baisse des dotations de l'Etat
Bannière des maires de France contre la baisse des dotations de l'Etat

L'Association des maires de France appelle les citoyens à se mobiliser ce samedi 19 septembre partout dans le pays pour dénoncer la baisse de 30% des dotations de l'Etat. Certaines communes normandes jouent le jeu et disent leurs ras-le-bol.

L'Association des maires de France (AMF) annonce la couleur : les dotations que les communes reçoivent de l'Etat seront en baisse de 30% d'ici à 2017. Le constat est simple: les maires ne pourront plus assurer leurs missions si les crédits fondent.

J'aime ma commune s'affiche sur internet

Le mouvement de protestation des maires se développe en particulier sur les réseaux sociaux avec le hashtag #jaimemacommune. Certains élus vont, ce samedi, aller à la rencontre de leurs habitants pour expliquer ces baisses de dotations de l'Etat qui menacent l'équilibre de leurs finances selon eux. C'est le cas notamment de Sébastien Jumel, maire communiste de Dieppe en Seine-Maritime (candidat aux élections régionales de décembre sous l'étiquette Front de gauche).

Dans la Manche, un rassemblement des élus est prévu à la Préfecture à St-Lô, ce samedi à 10h30 du matin, les élus sont conviés à se vêtir de leur écharpe tricolore.

Dans l'Orne, les maires sont appelés à se rencontrer devant le Conseil départemental à Alençon à 11 heures ce samedi matin.

Dans le Calvados, le site internet  de l'Association départemental des maires de France renvie vers le dossier spécifique mis en ligne par l'Association nationale.

Dans l'Eure,  une rencontre des maires devant la préfecture à Evreux avait lieu ce vendredi.

A quoi servent ces dotations de l'Etat ?

Des budgets communaux déjà rasibus

Selon l'AMF, tous les Français doivent faire "cause commune". C'est leur vie quotidienne qui est en jeu avec cette baisse annoncée des dotations.

on ne peut quasiment toucher à rien, à part arrêter les voeux du maire ou le petit repas des anciens ... 

Exemple dans une petite commune du Calvados : Crocy, 300 habitants dans la communauté de communes du Pays de Falaise. La maire, Clara Dewaele est déjà au maximum des économies qu'elle peut faire :

Clara Dewaele, maire de Crocy (14) avec Didier Charpin