Politique

Dominique Tian : "Je ne serai plus premier adjoint à partir du premier juin"

Par François Madeuf, France Bleu Provence mardi 27 décembre 2016 à 9:42

 Dominique Tian, séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.
Dominique Tian, séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. © Maxppp -

Le député Les Républicains et premier adjoint à la mairie de Marseille a annoncé ce mardi sur France Bleu Provence, qu'il quittera son poste d'adjoint au mois de juin, conformément à la loi sur le non-cumul des mandats.

Dominique Tian ne restera pas à la mairie de Marseille. Invité sur France Bleu Provence ce mardi, il préfère garder son poste de député de la 2e circonscription des Bouches-du-Rhône. Il quittera sa fonction d'adjoint en juin prochain, pour la mise en application de la loi sur le non-cumul des mandats.

Le député se disait d'abord favorable à cette loi, et dit avoir changé d'avis ce mardi, alors qu'il était interrogé sur sa double fonction à la mairie et à l'assemblée.

"On peut concilier les deux si on est organisé, et si on se spécialise sur des sujets de prédilections, comme je le fais avec la sécurité sociale, la santé au travail".

Le choix de rester député n'est pas anodin, Dominique Tian a en tête les élections municipales : "Jean-Claude Gaudin m'a demandé d'être candidat aux législatives. C'est le maire qui décide, et je pense qu'il décide des meilleurs candidats possibles sur les territoires donc c'est un honneur d'avoir été désigné. Être premier adjoint, ce n'est pas un droit de succession. Je pense que lorsque Jean-Claude Gaudin le décidera, son successeur sera désigné avec des primaires."