Politique

Donnez votre avis | Loi travail : François Hollande doit-il encore reculer ?

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne jeudi 31 mars 2016 à 17:19

Le projet de loi travail fragile un peu plus François Hollande
Le projet de loi travail fragile un peu plus François Hollande © Maxppp -

Après la mobilisation -la troisième en un mois- contre le projet de loi travail de Myriam El Khomri quelle va être la réponse du gouvernement ? Après l'abandon de la réforme constitutionnelle, François Hollande va-t-il encore renoncer ? C'est le souhait des syndicats et des organisations de lycéens.

Depuis le début Manuel Valls soutient le projet de loi travail en déclarant qu'il ira jusqu'au bout, quitte à lâcher un peu de leste comme ça été le cas sur les indemnités prud'homales ou encore le forfait jour dans les PME. Les organisations lycéennes et étudiantes (UNEF et Fidl) ainsi que plusieurs syndicats (CGT, FO, FSU et Solidaires) réclament toujours le retrait pur et simple du texte. A Paris, entre 26 000 et 28 000 personnes ont battu ce jeudi le pavé. Des manifestants ont été interpellés. Des incidents ont éclaté dans les cortèges à Nantes et à Rennes. A Dijon Ils étaient environ 3000 à manifester soit un peu plus qu'il y a une semaine.

"Encore des choses à améliorer"

Interrogé sur le nouveau texte, François Rebsamen, l'ancien ministre du travail a invité le gouvernement à faire évoluer le texte notamment sur le licenciement économique. "Il y a encore des choses à améliorer" déclare le maire socialiste de Dijon. François Rebsamen n'attend pas grand chose de la loi travail. L'ex-ministre pense qu'elle n'aura pas d'impact significatif avant la fin du quinquennat de François Hollande. De son côté, la ministre du Travail Myriam El Khomri se dit "favorable"  à une "différenciation" des critères de licenciements économiques selon la taille des entreprises, comme le réclament les représentants des TPE et des PME.

D'autres actions à prévoir

Les organisations syndicales et étudiantes ont dores et déjà prévues d'autres actions dans les prochains jours. Le projet de loi travail doit être examiné par la Commission des affaires sociales à partir du 5 avril. L'examen du texte devant le parlement est prévu à partir du 3 mai.

  • Loi travail: François Hollande doit-il encore reculer ? Témoignez sur Facebook et Twitter et ce vendredi à partir de 7 heures en appelant le 03 80 42 15 15.

  • A 7h54, l'invité France Bleu Bourgogne est Christophe Sirugue, député socialiste de Saône et Loire et rapporteur de la loi travail