Politique

Dordogne : Frédéric Delmarès, le nouveau président de la Communauté d'Agglomération Bergeracoise

Par Morgane Schertzinger, France Bleu Périgord mercredi 18 janvier 2017 à 23:32

Frédéric Delmarès, maire de Creysse, est le nouveau président de la CAB.
Frédéric Delmarès, maire de Creysse, est le nouveau président de la CAB. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

Le maire de Creysse, Frédéric Delmarès, a été élu ce mercredi soir à la tête de la Communauté d'Agglomération Bergeracoise (CAB) par 41 délégués communautaires sur 73. Il succède ainsi à Dominique Rousseau.

Un vent de changement souffle sur la Communauté d'Agglomération Bergeracoise (CAB). Depuis sa fusion avec les Coteaux de Sigoulès au 1er janvier, la CAB, qui compte dorénavant 38 communes et 73 délégués communautaires, devait élire son nouveau président. C'est chose faite avec l'élection ce mercredi soir de Frédéric Delmarès.

Maire de Creysse et ex-premier vice-président de la CAB, Frédéric Delmarès succède ainsi à Dominique Rousseau, en poste depuis 2014. "Bien sûr il y a une déception", confiait-il après sa défaite. "Frédéric Delmarès a caché son jeu pendant des mois, c'est une forme de trahison."

"Les élus des petites communes m'ont suivi"

Frédéric Delmarès, lui, a la victoire modeste. Avec 56% des suffrages exprimés dans sa poche, il devient le nouveau président de la CAB, avec des projets plein la tête, dont un, primordial pour lui : l'investissement. "Il est important de baisser les charges sur le fonctionnement, pour favoriser l'investissement", explique-t-il.

Un discours qui ne fait pas bonne impression à Dominique Rousseau. Le président sortant craint pour l'avenir de la Communauté d'agglo mais surtout pour les "petites communes des Coteaux de Sigoulès et leur développement économique."

"J'ai été président d'une toute petite communauté de communes pendant 10 ans", lui répond Frédéric Delmarès. "Et je crois que ce soir, ce sont les élus de ces petites communes qui m'ont suivi." Le nouveau président entend _"concilier" l_es petites communes avec Bergerac, la ville centre de la CAB.

Daniel Garrigue, premier vice-président

En prenant la place de président, Frédéric Delmarès laissait libre son siège de premier vice-président. C'est Daniel Garrigue, le maire de Bergerac, qui occupe désormais ce poste. "C'est la victoire", s'exclame-t-il. "On y est allé en équipe, avec les gens soucieux de l'évolution des finances de la CAB."

Je suis très content, il fallait qu'on sorte de l'affrontement entre Dominique Rousseau et moi, entre la CAB et la ville. — Daniel Garrigue, maire de Bergerac

Daniel Garrigue savoure d'autant plus la victoire de Frédéric Delmarès à la tête de la CAB qu'il le soutenait ouvertement. Longtemps opposé à Dominique Rousseau, notamment lors des élections municipales à Bergerac en 2014, Daniel Garrigue ne pouvait que soutenir le maire de Creysse. Il est aujourd'hui "très heureux" qu'un élu "d'une autre commune" prenne la présidence de la CAB.

►►► LIRE AUSSI : Dordogne : deux candidats PS à la présidence de la Communauté d'Agglomération Bergeracoise