Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : Jacques Auzou réélu pour un mandat de six ans à la présidence du Grand Périgueux

-
Par , France Bleu Périgord

Le maire communiste de Boulazac a été réélu ce jeudi 16 juillet, président du Grand Périgueux, l'agglomération de Périgueux qui compte 43 communes, 110 000 habitants. Sa première vice-présidente est la nouvelle maire socialiste de Périgueux Delphine Labails.

Jacques Auzou, réélu président du Grand Périgueux.
Jacques Auzou, réélu président du Grand Périgueux. © Radio France - Corinne Duval

L'élection du président de'une agglomération, c'est le troisième tour des élections municipales, dit-on communément.  Mais au Grand Périgueux, la gauche s'était accordée pour les premiers rôles. C'est donc le maire communiste de Boulazac, Jacques Auzou, seul candidat, qui a été réélu pour un mandat de président de six ans. La première vice-présidente, c'est la nouvelle maire de Périgueux, la socialiste Delphine Labails, en charge du tourisme et de l'attractivité de l'agglomération. 

Une agglomération qui compte 43 communes, 110 000 habitants et 53 nouveaux élus sur les 82 que compte le conseil communautaire. Comme sa ville centre, l'agglomération de périgueux est toute à gauche. 

L'élection du président et des 15 vice-présidents dans la salle du foyer Jean Jaurès de Boulazac
L'élection du président et des 15 vice-présidents dans la salle du foyer Jean Jaurès de Boulazac © Radio France - Corinne Duval

Oubliée la mésentente à peine cordiale entre Jacques Auzou, et Michel Moyrand, l'ancien maire socialiste de Périgueux. Jacques Auzou et Delphine Labails se sont entendus pendant la campagne des élections municipales et ils vont travailler la main dans la main. "_Vous avez pu voir beaucoup d'intercommunalités en difficulté",  dit Jacques Auzou, "Cognac, Saintes, Bergerac, il faut qu'une agglomération travaille main dans la main avec la ville centre, mais il faut que la ville centre ait toute sa place mais que sa place. C'est cette alchimie qu'il faut trouver_." 

Une alchimie voulue également par la maire de Périgueux, Delphine Labails : Cette alliance est une vraie volonté politique. J'avais dit, dès la campagne électorale, ma volonté de construire l'union de la gauche à Périgueux mais aussi au Grand Périgueux et c'est vraiment dans cette logique que j'ai souhaité être vice présidente, en tant que maire de la ville mais aussi en tant que première vice-présidente de Jacques Auzou".

Un premier séminaire de travail leur a permis de lister 30 mesures, des points de convergence entre politique municipale et politique communautaire, à mettre au service de l'ensemble des communes.

Reportage au Grand Périgueux de Corinne Duval

Choix de la station

À venir dansDanssecondess