Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Dordogne : l'ancien maire de Domme, Alain Bournazel, est mort

-
Par , France Bleu Périgord

Il a été maire de la commune de Domme de 1989 à 2001. Alain Bournazel s'est éteint samedi 20 juillet.

Alain Bournazel a été le maire de Domme de 1989 à 2001.
Alain Bournazel a été le maire de Domme de 1989 à 2001. © Maxppp - BENELUXPIX/MAXPPP

Domme, France

Il est décédé samedi 20 juillet en région parisienne. Né à Béziers en 1941 Alain Bournazel est mort à l'âge de 78 ans. Il a été le maire de Domme, commune du Périgord noir, de 1989 à 2001.

Alain Bournazel est décédé à l'âge de 78 ans - Radio France
Alain Bournazel est décédé à l'âge de 78 ans © Radio France - (capture d'écran photo Facebook d'Alain Bournazel)

Après des études à Saint-Cyr et à l'ENA à Paris, Alain Bournazel revient sur sa terre natale (son père, Henri Bournazel, est originaire de Castelnaud-La-Chapelle) pour entamer sa carrière politique. 

En 1974 il est élu conseiller général du canton de Domme sous l'étiquette du Parti socialiste. Avec Michel Suchod, il était dans le courant de Jean-Pierre Chevènement. 

Du Parti socialiste au souverainisme

Exclu du PS en 1977, il est réélu conseiller général en 1982 sous l'étiquette du RPR cette fois. Jusqu'en 1988 où il est battu par Germinal Peiro, l'actuel président du conseil départemental de la Dordogne. 

En 1986, il devient vice-président de la région Aquitaine et est en charge des questions d’éducation et de formation professionnelle.

Il devient maire de Domme en 1989 jusqu'en 2001 où il est battu par Daniel Delpech, le candidat socialiste. 

Alors maire de Domme, il crée en juin 1998, en partenariat avec Jean-Paul Bled, Étienne Tarride et Michel Pinton, des États Généraux de la Souveraineté Nationale. En avril 2003, il fonde le Rassemblement pour l’Indépendance et la Souveraineté de la France (R.I.F.), dont il prend le poste de secrétaire général. 

Il milite en faveur du « non » au référendum français sur le traité établissant une Constitution européenne le 23 mai 2005.
À partir d’avril 2012, il est le président du R.I.F. Et depuis juillet 2013, il animait sur Radio Courtoisie l’émission intitulée Le Libre journal de l'indépendance.

Alain Bournazel sera inhumé à Saint-Laurent-la-Vallée, juste à côté de Castenauld-La-Chapelle, sa commune d'origine.