Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Dordogne : la CGT organise un débat sur les services publics le jour de la visite du président Macron

vendredi 13 juillet 2018 à 17:37 Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord

La CGT de la Dordogne écrit une lettre ouverte au Président de la République. Emmanuel Macron est attendu en Dordogne mercredi 18 et jeudi 19 juillet prochain. Le syndicat annonce déjà qu'il organise jeudi un débat sur les services publics dans les ateliers SNCF du quartier du Toulon à Périgueux.

La CGT Dordogne refuse de rencontrer le président de la République
La CGT Dordogne refuse de rencontrer le président de la République © Maxppp - Maxppp

Dordogne, France

La CGT de la Dordogne annonce ce vendredi qu'elle adresse une lettre ouverte au Président de la République.  Le chef de l'Etat est attendu mercredi et jeudi en Dordogne pour une visite sur le thème des services publics. Il visitera notamment l'imprimerie du timbre à Boulazac et la maison des services publics et des associations à Sarliac-sur-l'Isle. 

"Un président au ton hautain, arrogant et suffisant"

Dans sa lettre intitulée " L'Union départementale CGT de la Dordogne ne viendra pas vous voir", le syndicat décline les raisons pour lesquelles "il a décidé de traiter la venue du président comme un non-événement". La CGT périgourdine brocarde le chef de l'Etat :  "nous devrions vous couvrir de fleurs et d'odes chantées par les troubadours du Sud-Ouest, comme au bon temps de la langue d'Oc et de Bertran de Born... nous devrions manifester notre mécontentement et demander une audience pour vous faire part de nos doléances...mais les temps changent et les hommes aussi ...aucun homme d'Etat jusqu'à vous, n'avait ce ton hautain, arrogant et suffisant. Vous prenez le peuple pour des incultes, des ignares et des incompétents...".

"Vous avez l'outrecuidance de venir dans un département où la pauvreté touche plus de 16% de la population"

Et le syndicat de conclure " nous ne viendrons pas parce que l'ensemble de votre politique vise deux objectifs : _affaiblir les plus pauvres et enrichir les plus riches_. Vous avez l'outrecuidance de venir dans un département où la pauvreté touche plus de 16% de la population, alors que vous venez de changer le service de table de l'Elysée pour 50 000 euros, soit 33 mois de SMIC brut".

Un débat sur les services publics dans les ateliers SNCF

La CGT qui affirme avoir des propositions revendicatives et alternatives organisera donc un débat sur les services publics jeudi prochain, le jour de la visite présidentielle. Le syndicat invite d'ailleurs Emmanuel Macron à venir y participer.  Le débat se déroulera à 09h30 aux ateliers SNCF du Toulon rue Pierre Sémard à Périgueux, à quelques centaines de mètre de l'endroit où le chef de l'Etat le même jour devrait dévoiler la fresque d'une Marianne.