Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Dordogne : la préfète Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc va quitter le département

-
Par , France Bleu Périgord

Deux ans après son arrivée en Dordogne, la préfète va quitter le Périgord pour rejoindre la préfecture du Puy-de-Dôme.

Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc dans les studios de France Bleu Périgord.
Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc dans les studios de France Bleu Périgord. © Radio France - Benjamin Fontaine

Elle aura passé un peu plus de deux années en Dordogne. La préfète Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc va quitter le Périgord. Une information confirmée par le député Jean-Pierre Cubertafon sur son compte Twitter. 

Une nouvelle étape pour cette énarque de 46 ans qui a déjà été préfète des Hautes-Pyrénées, sous-préfète du Nord-Pas-de-Calais et chargée de la prévention de la délinquance à Paris.

Beynac, Servanches, les attentats

Les deux dernières d'Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc en Dordogne n'ont pas été de tout repos. Elle a notamment eu à gérer le dossier du chantier de contournement de Beynac. Elle restera comme celle qui a autorisé le démarrage des travaux en janvier dernier. La préfète a aussi eu à gérer la sécurité du département après les différents attentats qui ont touché la France, sans oublier les crises de la grippe aviaire. Parmi les dossiers sensibles il y a aussi eu la fermeture du ball-trap de Servanches dont la justice a autorisé la réouverture en octobre.

Une préfète ancrée dans son territoire

Vendredi dernier, sur l'antenne de France Bleu Périgord, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc a estimé avoir échoué en matière de sécurité routière dans le département. Depuis son arrivée, elle n'a pourtant pas ménagé ses efforts en renforçant les contrôles sur les routes ou en organisant des stages pour les seniors. Depuis le début de l'année, 37 personnes ont perdu la vie sur les routes du département.

Après le départ de Christophe Bay, le style d'Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc a pu surprendre. Elle a rapidement su dialoguer avec les élus, organisations syndicales et installer un climat de confiance. Sa présence sur les réseaux sociaux et sa participation à divers événements sportifs de la vie périgourdine laissera d'elle l'image d'une préfète douée pour la communication.

Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc sera remplacée par Frédéric Perissat actuel préfet des Landes. Âgé de 58 ans il a été formé à l'Ena.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu