Politique

Dordogne : le conseiller régional Robert Dubois se fait rappeler à l'ordre par la direction du FN

Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord mercredi 28 septembre 2016 à 17:32

Robert Dubois entre au conseil régional Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.
Robert Dubois entre au conseil régional Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. © Radio France - Benjamin Fontaine

Le conseiller régional de la Nouvelle Aquitaine Robert Dubois s'est fait recadrer par la direction du Front National. Dans un courrier envoyé ce mardi aux adhérents FN de Dordogne, le FN lui reproche "de déstabiliser sa fédération" et estime qu'il est " en rupture totale avec le mouvement".

Décidément l'ancien secrétaire départemental du Front National en Dordogne, Robert Dubois, n'est plus en odeur de sainteté avec les instances nationales de son parti. Dans un courrier daté de ce mardi 27 septembre et envoyé aux adhérents frontistes de Dordogne, le secrétaire général du parti, Nicolas Bay, n'y va pas par quatre chemins pour qualifier l'attitude du conseiller régional.

"Monsieur Robert Dubois se place en rupture totale avec le mouvement" Nicolas Bay, secrétaire général du FN

La lettre fait état d'une invitation pour participer à un déjeuner-débat organisé par Robert Dubois le 02 octobre prochain et qui a été envoyée aux adhérents FN du département. Nicolas Bay met en garde les adhérents :"Je tiens à vous informer que ce déjeuner-débat est une initiative personnelle dans le but de déstabiliser la fédération en utilisant frauduleusement le fichier des adhérents FN 24." Et le secrétaire général du FN ne mâche pas ses mots " Monsieur Robert Dubois se place ainsi en rupture totale avec le mouvement... je vous demande en conséquence de ne pas participer à cette réunion dissidente."

" Il s'agit d'un malentendu" Robert Dubois, conseiller régional FN

Depuis le printemps 2015, Robert Dubois, alors secrétaire départemental du FN en Dordogne avait du faire face à la fronde de certains membres du parti de Marine Le Pen. Tête de liste aux élections régionales pour la Dordogne, il a quitté son poste de secrétaire départemental à l'issue du scrutin. Contacté par France Bleu Périgord, Robert Dubois n'a pas souhaité s'exprimer sur la lettre envoyée par les instances nationales. Pour le conseiller régional frontiste "il s'agit seulement d'un malentendu, je vais rencontrer les instances nationales pour faire une mise au point."

Partager sur :