Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Dordogne : le député Michel Delpon traverse le Bergeracois en vélo à hydrogène pour promouvoir cette énergie propre

mardi 4 septembre 2018 à 20:51 Par Emeline Ferry, France Bleu Périgord

Le député de la 2ème circonscription de la Dordogne parcourt le Bergeracois pour faire parler de l'hydrogène, une énergie propre qu'il aimerait développer dans le département.

Michel Delpon est un fervent défenseur de l'hydrogène, une énergie propre qu'il souhaite développer en Dordogne.
Michel Delpon est un fervent défenseur de l'hydrogène, une énergie propre qu'il souhaite développer en Dordogne. © Radio France - Emeline Ferry

Baneuil, France

C'est une façon originale de promouvoir cette énergie propre. Michel Delpon, député LREM de la 2ème circonscription de Dordogne, est un fervent défenseur de l'hydrogène, une énergie révolutionnaire selon lui. 

Pour en faire parler, l'élu vient de se lancer dans une balade dans le Bergeracois. À bord d'un vélo à hydrogène, il parcourt la future "véloroute voie verte". Ce mardi 5 septembre, il est parti du barrage de Mauzac pour aller jusqu'à Bergerac. Ce mardi, il rejoindra Gardonne.

Tout le long du canal, des maires et des conseillers municipaux l'attendent à des points étapes pour discuter de cette énergie que le député voudrait développer en Dordogne.

À Baneuil, plusieurs élus l'ont ainsi attendu ce lundi. Autour d'un verre d'eau fraîche et d'un café, Michel Delpon leur a présenté les avantages de l'hydrogène, qui peut être une alternative aux carburants combustibles

L'autonomie du vélo est encore plus grande. Avec 30 grammes d'hydrogène, on peut parcourir jusqu'à une centaine de kilomètres. Et le temps de charge est extrêmement réduit. Il suffit d'une ou deux minutes

À ses côtés, Christophe Bruniau, qui s'occupe du développement commercial de l'entreprise Pragma, qui fabrique et a prêté ces vélos. Il participe lui aussi au voyage pour montrer que le vélo à hydrogène a de nombreux atouts. Pour l'instant, les modèles coûtent très cher (environ 5.000 euros pour un modèle), mais le message s'adresse plus aux collectivités et aux entreprises qu'aux particuliers. 

Tout le long du canal, Michel Delpon va à la rencontre de maires pour discuter des atouts de l'hydrogène. - Radio France
Tout le long du canal, Michel Delpon va à la rencontre de maires pour discuter des atouts de l'hydrogène. © Radio France - Emeline Ferry

Le fonctionnement ressemble aux vélos à assistance électrique. Ceux-ci sont équipés d'une batterie en lithium. Ici, l'énergie est stockée dans une réservoir qui embarque de l'hydrogène et le transforme en énergie, avec le fonctionnement d'une pile à combustion.

"L'autonomie du vélo est encore plus grande. Avec 30 grammes d'hydrogène, on peut parcourir jusqu'à une centaine de kilomètres. Et le temps de charge est extrêmement réduit. Il suffit d'une ou deux minutes", explique Christophe Bruniau.

Thierry Deguilhem, maire de Baneuil, se laisse séduire. Il imagine des bornes le long du canal, où l'on pourrait emprunter des vélos à hydrogène. "Ça redynamiserait et valoriserait la voie verte. Et pourquoi pas y mettre aussi des bateaux à hydrogène ?", s'enthousiasme-t-il.

Un train à hydrogène en Dordogne ?

Michel Delpon aimerait mettre en place un train à hydrogène entre Sarlat et Bordeaux, en passant par Bergerac. Il a présenté ce projet à l'Assemblée nationale au mois de mai dernier.

Aujourd'hui, l'hydrogène ne représente que 2% de la consommation mondiale d'énergie. Mais sa production pourrait fortement augmenter dans les prochaines années, notamment grâce aux nombreuses applications qui peuvent être faites (voitures, vélos, bateaux, trains...).