Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Dordogne : le député PS Germinal Peiro assume de faire travailler sa fille

-
Par , France Bleu Périgord

Le député Germinal Peiro est revenu sur la polémique sur le "Penelope Gate". Pour le député du Périgord noir, qui fait travailler sa fille comme attachée parlementaire, l'important est de savoir si ces "gens-là travaillent"

Germinal Peiro à l'assemblée nationale
Germinal Peiro à l'assemblée nationale © Maxppp - Maxppp

Périgueux, France

"Ma femme avait un travail réel... et je m'en expliquerai avec la justice" François Fillon défend toujours la réalité de l'emploi de sa femme. Le Canard Enchaîné avait il y a quelques jours révélé que Pénélope Fillon a été rémunéré pendant des années comme assistante parlementaire de l'ancien premier ministre. Sauf que la justice enquête sur la réalité de ce travail. Le parquet financier a ouvert une enquête pour savoir si cet emploi était fictif ou non. Employer un membre de sa famile est tout à fait légal pour un parlementaire.

Germinal Peiro explique qu'il faut surtout savoir si le travail est réel

Mais c'est une pratique qui visiblement choque les Français. Selon un sondage publié ce vendredi, 3 français sur 4 (76%) veulent interdire aux parlementaires d'embaucher des membres de leur famille. C'est une pratique pourtant courante chez les députés et les sénateurs.

En Dordogne, Germinal Peiro, le député du Périgord noir emploie depuis longtemps sa fille Célia comme assistante parlementaire (dans une équipe de 4 assistant(e)s parlementaires). Et pour lui, cela n'a rien de choquant du moment qu'il s'agit d'un vrai travail.

"Il ne faut pas stigmatiser tout le monde" dit Germinal Peiro

"L'important est de savoir si effectivement ces gens-là travaillent, c'est la seule question que je me pose... Si ce n'est pas un emploi fictif, les choses sont légales" dit Germinal Peiro

Il précise que faire travailler des proches est une pratique courante notamment dans le monde du commerce, de l'entreprise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu