Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : le duel FN Macron sur le marché de Bergerac

-
Par France Bleu Périgord
Bergerac, France

Les militants des deux partis au second tour de la présidentielle ont tracté ce samedi sur le marché de Bergerac et l'entente était cordiale entre les deux groupes.

Les deux partis ont tracté sur le marché de Bergerac ce samedi
Les deux partis ont tracté sur le marché de Bergerac ce samedi © Radio France - Caroline Pomès

Chaque groupe compte une dizaine de militants. Ils sont là, le FN et les macronistes sur la même place, à quelques mètres d'écart. D'un côté c'est Marine Le Pen sur les tracts, de l'autre c'est Emmanuel Macron. Ce samedi matin, c'était le duel sur le marché de Bergerac, les deux partis sont motivés, il faut convaincre les derniers indécis. Pourtant les Bergeracois semblent avoir déjà choisi.

Le Front national se la joue discret. Les militants taisent le nom de Le Pen. Ils tendent les tracts FN entre les fraises et les asperges. Beaucoup de refus ce samedi matin. On entend : "Jamais ! Non, mais ça va pas... Jamais de la vie !" Certains passants déchirent même le tract.

Le tract Marine Le Pen déchiré dans les allées du marché de Bergerac
Le tract Marine Le Pen déchiré dans les allées du marché de Bergerac © Radio France - Caroline Pomès

Mais les militants ne désespèrent pas et ça mord à l'hameçon. "Y'en à marre", crie Gislaine, un vieille dame qui tire son caddie. C'est ces cris du coeur qui effraient Michèle, une militante en Marche. Lunettes de soleil sur le nez et k way blanc En Marche sur le dos, elle martèle aux passants : "Allez voter, allez voter !"

"Les gens vont voter avec leurs tripes et ne réfléchissent plus. Ils sont en colère et ça fait peur, je suis inquiète que Marine passe !" - Michèle, militante En Marche !

Invité surprise

Et pour couronner le tout, les militants de France Insoumise, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, qui n'a toujours pas dit pour qui il votera au second tour se sont invités.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ils sont une dizaine eux aussi, postés en face des lepenistes. Ils portent fièrement des pancartes autour du cou où il est écrit : "Pas une voix pour le FN !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess